Développement du secteur minier : L’État dote la Sodemi d’un nouvel outil de pilotage

Jean Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie. (DR)
Jean Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie. (DR)
Jean Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie. (DR)

Développement du secteur minier : L’État dote la Sodemi d’un nouvel outil de pilotage

Le 04/07/20 à 21:12
modifié 04/07/20 à 21:12
Le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi, a présidé hier à Pullman Hôtel l’atelier consacré à l’examen du Plan stratégique 2020-2025 de la Sodemi.
Faire de la Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire (Sodemi) le fleuron de l’industrie minière nationale, un champion national au meilleur service de l’intérêt général et de l’ambition de la Côte d’Ivoire de devenir une destination minière de premier choix, tel est l’objectif du Plan stratégique 2020-2025 dont cette société d’État vient de se doter.

Ce plan stratégique, bâti avec l’aide d’un cabinet privé, a été soumis à l’examen des experts ivoiriens lors d’un atelier présidé par le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi. C’était le vendredi 3 juillet, à Pullman Hôtel à Abidjan Plateau.

Structuré autour de six axes stratégiques, ce plan a pour but de permettre à l’entreprise de créer notamment de la valeur ; de procéder à une meilleure organisation du capital humain et à sa valorisation ; de renforcer le dialogue social au sein de l’entreprise afin de fédérer le personnel autour de ses objectifs de performance.

« Quatre heures durant, nous avons, de manière soutenue et interactive, échangé avec pour ambition de faire de la Sodemi un acteur de référence dans la mise en œuvre de la politique minière du gouvernement qui veut faire du secteur minier, le deuxième moteur de la croissance économique de notre pays (...). Je puis affirmer, sur la foi des résultats de nos travaux, dont l’économie vient d’être présentée par le rapporteur, que les fruits ont répondu à la promesse des fleurs. Il appartient, dès aujourd’hui, à la direction générale de la Sodemi de mettre tout en œuvre pour traduire cette ambition en actes concrets et tangibles, sous la supervision du Conseil d’administration. Ce 2 juillet 2020 marque donc le début d’une ère nouvelle qui verra, j’en suis convaincu, la Sodemi retrouver ses lettres de noblesse », a déclaré le ministre Jean Claude Kouassi.

Après l’indépendance du pays, l’exploration et la recherche minière ont été confiées à la Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire. Créée en 1962 avec un capital social de 600 millions de FCfa, la Sodemi est une société d’État qui a pour principale mission la promotion de la recherche et l’exploitation des substances minérales naturelles utiles (à l’exception des hydrocarbures) et l’étude des problèmes inhérents à la « quête minière », seule ou en partenariat avec d’autres organismes publics, parapublics ou privés.

Cependant, la décennie de la crise politico-militaire (2000-2010), couplée avec la baisse des cours des métaux de base, ont eu un impact négatif sur la Sodemi qui a enregistré des pertes significatives. A partir de 2011, l’équipe managériale a été dynamisée et la restructuration de la Sodemi a été engagée par le gouvernement.

A ce jour, la Sodemi fait partie, en comparaison des objectifs financiers fixés, du lot des cinq entreprises publiques les plus performantes de la Côte d’Ivoire.

Le plan stratégique 2020-2025 a été élaboré à la suite d’audits diligentés en 2017 et 2018.


Le 04/07/20 à 21:12
modifié 04/07/20 à 21:12

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances