Révision de la liste électorale : Le Pdci-Rda de Dimbokro s’organise pour la victoire de Bédié

Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda.
Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda.
Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda.

Révision de la liste électorale : Le Pdci-Rda de Dimbokro s’organise pour la victoire de Bédié

Le 04/07/20 à 20:36
modifié 04/07/20 à 20:36
Les responsables du Pdci-Rda sont à l’œuvre pour ces derniers jours de l’enrôlement, afin d’offrir la victoire à leur champion, Henri Konan Bédié. Le délégué communal de Dimbokro, Giscard Koffi, joint par téléphone le vendredi, a plutôt laissé le soin au doyen du parti dans la région, N’Zi Gabriel, pour faire le point sur la situation de l’opération.

“Nous menons ce combat pour la victoire de notre candidat, Henri Konan Bédié. Nous avons investi le terrain et nous sommes satisfaits du travail accompli. Nous n’allons pas baisser les bras, durant ces derniers jours. Nous allons continuer d’exhorter les populations à se faire enrôler”, a-t-il dit.

N’Zi Gabriel, l’ancien maire de Dimbokro, commune qu’il a dirigée pendant 15 ans, a des partisans à son service et au service du parti. De jour comme de nuit, ils investissent le terrain pour consolider les assises de leur parti. N’Zi Gabriel soutient que le rejet de la candidature de Kouadio Konan Bertin dit KKB ne peut influencer l’engouement des militants : « Dimbokro est Pdci-Rda et est prêt pour le président Bédié. Voilà pourquoi dès que nos militants ont su que c’est lui notre candidat, ils n’ont pas eu besoin que l’on aille vers eux. Ils se sont mobilisés de manière naturelle et spontanée, pour aller se faire enrôler, surtout ceux qui ne sont pas sur la liste électorale ».

Soffo Romaric, coordinateur de la jeunesse du Pdci-Rda ( JPdci-Rda), également joint par téléphone, a indiqué que 60 à 70 % des jeunes nouveaux majeurs du parti se sont faits enrôler.

« Nous sommes allés sur le terrain, nous avons sillonné toutes les sections, pour que nos frères se fassent enrôler. Les jeunes ont adhéré à l’opération. Mais notre problème est que beaucoup de nouveaux majeurs sont des étudiants et n’ont pu venir. Cependant, nous avons fait enrôler un bon nombre, soit 60 à 70 % des personnes concernées. ...Ce qui est sûr, nous avons dit aux jeunes que le changement passe par eux, et ils ont adhéré en se faisant enrôler, pour pouvoir voter”, conclut-il.


Le 04/07/20 à 20:36
modifié 04/07/20 à 20:36

LES + POPULAIRES

60 ans de la Côte d'Ivoire : Marie-Josée Ta Lou souhaite une "Bonne fête" à sa "belle patrie" Fonction publique: Les convocations pour les concours administratifs disponibles dès le 10 août. Les dates des compositions dévoilées BTS 2020 et Soutenance 2019 : Le calendrier des examens et des soutenances