Hong Kong : L'organe consultatif politique chinois s'oppose à un projet de loi américain

Hong Kong : L'organe consultatif politique chinois s'oppose à un projet de loi américain

Le 04/07/20 à 07:35
modifié 04/07/20 à 07:35
BEIJING, 3 juillet (Xinhua) -- La Commission des affaires étrangères du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) a condamné fortement jeudi l'adoption de la soi-disant "Loi sur l'autonomie de Hong Kong" par le Congrès américain et s'y oppose résolument.

Cette décision des Etats-Unis constitue une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine et viole gravement le droit international ainsi que les normes de base régissant les relations internationales, a déclaré la commission dans un communiqué.

La sécurité nationale est une condition préalable à l'existence et au développement d'une nation, et elle implique les intérêts fondamentaux d'une nation, souligne le communiqué.

"Aucun pays dans le monde n'ignorera les actes et les activités qui compromettent sévèrement sa sécurité nationale", poursuit le communiqué.

La Loi de la République populaire de Chine sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong a obtenu le soutien ferme de tous les Chinois, y compris les compatriotes de Hong Kong, indique le communiqué.

La démarche des Etats-Unis ne porte pas sur les questions liées à la démocratie ou à la liberté des habitants de Hong Kong, mais vise à freiner le développement de la Chine, ajoute-t-il, soulignant que le complot des forces anti-chinoises aux Etats-Unis est voué à l'échec.

La mise en application de la loi sur la sécurité nationale aidera certainement Hong Kong à mettre fin au chaos et à prendre un nouveau départ.


Le 04/07/20 à 07:35
modifié 04/07/20 à 07:35

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes