Economie post-Covid-19 : Les entreprises chinoises constatent une amélioration du climat des affaires au deuxième trimestre

Economie post-Covid-19 : Les entreprises chinoises constatent une amélioration du climat des affaires au deuxième trimestre

Le 03/07/20 à 13:08
modifié 03/07/20 à 13:08
BEIJING, 2 juillet (Xinhua) -- Les entreprises chinoises ont signalé une amélioration du climat des affaires au deuxième trimestre de l'année, selon une enquête de la banque centrale publiée jeudi.

L'indice du climat des affaires s'est établi à 42,7% pour la période avril-juin, en hausse de 12,4 points de pourcentage par rapport au premier trimestre, a indiqué la Banque populaire de Chine sur la base d'une enquête effectuée auprès de plus de 5.000 entreprises.

Les entreprises interrogées ont également fait état d'une amélioration de la rentabilité, l'indice ayant bondi de 27,3 points de pourcentage au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent pour atteindre 49,6%.

Les indices mesurant les commandes intérieures et étrangères ont tous deux augmenté, respectivement de 33,5 points de pourcentage et de 13 points de pourcentage, par rapport au trimestre précédent.

Les résultats de l'enquête indiquent que l'économie chinoise recommence à croître alors que le gouvernement intensifie ses efforts pour contrecarrer l'impact de l'épidémie du COVID-19 sur la croissance économique.

L'indice des directeurs d'achats pour le secteur manufacturier du pays a augmenté légèrement à 50,9 en juin contre 50,6 en mai, restant au-dessus du seuil expansion-récession de 50 pour le quatrième mois d'affilée, selon les données du Bureau d'État des statistiques publiées mardi.


Le 03/07/20 à 13:08
modifié 03/07/20 à 13:08

LES + POPULAIRES

Autonomisation de la femme par l’éducation: Le Zonta club d’Abidjan explique les métiers de l’aéronautique au lycée Sainte Marie de Cocody Formation professionnelle : L’équipe dirigeante du FDFP fait le bilan à mi-parcours de sa gestion Cohésion sociale : La mairie d’Abobo offre du matériel de salubrité et des kits alimentaires aux comités conjoints de gestion