Embellissement : L’opération « Abobo ê zo » lancée

Le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko a donné le coup d'envoi de l'opération. (DR)
Le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko a donné le coup d'envoi de l'opération. (DR)
Le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko a donné le coup d'envoi de l'opération. (DR)

Embellissement : L’opération « Abobo ê zo » lancée

Le 02/07/20 à 22:26
modifié 02/07/20 à 22:26
Prévue pour durer un mois, cette opération devrait donner un nouveau look à la commune d’Abobo.
C’est par un coup de pelle, doublé d’un coup de pinceau que le maire de la commune d’Abobo, le ministre d’État Hamed Bakayoko a officiellement lancé le mercredi 2 juillet 2020, dans sa commune, l’opération « Abobo ê zo ». Il s’agit d’une opération d’assainissement et de ravalement de surface initiée par la mairie d’Abobo.

L’objectif visé est de donner un coup de fraîcheur et d’offrir un cadre sain et agréable aux habitants de la commune la plus peuplée de Côte d’Ivoire. A en croire Denis Allou, directeur technique de la mairie d’Abobo, ce projet dont la phase d’exécution durera un mois, s’étendra sur une superficie de près de 482 000 m2. Il verra le rafraîchissement de plus de 269 bâtiments et donnera, à terme, un nouveau visage aux axes situés dans le périmètre de la mairie. Notamment, les tronçons mairie - Samaké, Samaké - carrefour Cie, ainsi que l’axe principal qui part du rond-point Anador à celui de la gendarmerie.

Pour la mise en œuvre de cette opération, 100 artisans, professionnels de peinture et des arts de la décoration résidant dans cette cité ont été mobilisés. Ce sera, par ailleurs, un champ d’apprentissage pour une centaine d’autres jeunes qui s’imprègneront des techniques de ces différents métiers.

Le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko a donné le coup d'envoi de l'opération. (DR)
Le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko a donné le coup d'envoi de l'opération. (DR)



Le premier magistrat de la commune n’a pas caché sa joie de voir cette initiative entrer dans sa phase opérationnelle. Il a réitéré son engagement à œuvrer à donner un nouveau visage à la commune. Celui de la propreté et de la beauté de ses rues. Il a invité la population à s’approprier ce projet et à s’impliquer pour sa réussite.

Pour lui, si les populations qui vivent à Abobo sont en grande majorité de condition modeste, cela ne leur enlève en rien le droit de vivre dans une cité où il fait bon vivre. « Dans les prochains mois, nous allons avec les résultats obtenus démontrer à la face du monde que nous pouvons ici à Abobo faire rêver nos populations en leur offrant un cadre de vie agréable, sain et beau », a-t-il laissé entendre.

Notons que « Abobo ê zo » s’inscrit dans un programme global démarré dans la commune depuis de longs mois. Qui a notamment permis avec l’aide de partenaires tels l’Oned, Anaged, Ecoti et l’Ageroute, la réalisation de travaux de libération des emprises de voies et des ouvrages d’assainissement. Un volet consacré au curage des canalisations est aussi annoncé.



Le 02/07/20 à 22:26
modifié 02/07/20 à 22:26

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes