Lutte contre la drogue et l’alcool : ‘’Amour sans limite’’ sensibilise les étudiants à Yopougon

Soya Lucien, ingénieur en communication, conférencier. (DR)
Soya Lucien, ingénieur en communication, conférencier. (DR)
Soya Lucien, ingénieur en communication, conférencier. (DR)

Lutte contre la drogue et l’alcool : ‘’Amour sans limite’’ sensibilise les étudiants à Yopougon

Le 02/07/20 à 12:05
modifié 02/07/20 à 12:05
Dans le cadre de ses activités, l’Ong ‘’Amour sans limite’’ a organisé, en collaboration avec l’Ong Evod, une campagne de sensibilisation autour du thème : « La drogue et l’alcool en milieu scolaire », à l’Institut supérieur technique Saint-Pierre Marie de Yopougon-Maroc. C’était le 29 juin 2020, dans ledit établissement.

Ce programme s’inscrit dans le cadre du concept Panam (Panel de l’amour) développé par cette organisation. « A travers ce concept, il s’agit de décrier les maux dont souffre la société en général et surtout inviter les élèves et étudiants à épouser les valeurs qui faisaient autrefois la fierté de la société ivoirienne. Le thème choisi cette année est ‘’La drogue et l’alcool en milieu scolaire’’ », explique Marie-Nadège Koffy, présidente de l’Ong.

Deux conférences ont été animées au cours de cette journée. Dans son intervention, l’adjudant-chef Souleymane Koné a présenté les différentes catégories de drogues et leurs méfaits sur la santé et les études. Il est important de préciser que l’alcool est la première drogue la plus consommée en Côte d’Ivoire. En 2009, une étude du Programme national de lutte contre le tabagisme, l’alcoolisme et la toxicomanie (Pnlta) a révélé que 70% des élèves consomment l’alcool.



Pour sa part, Soya Lucien (ingénieur en communication, motivateur et conférencier) a enseigné, aux étudiants de cette école, les 5 principes pour réussir son année scolaire. A savoir, « se fixer des objectifs nobles, clairs et précis ; apprendre à planifier ses tâches et bien gérer son temps ; se discipliner et bien choisir sa compagnie ; payer le prix de la réussite ; avoir une méthode de travail et des astuces. »

M’Baho Akpess, directeur des études de cet institut, s’est félicité de cette initiative des Ong « Amour sans limite » et « Evod », qui visent à susciter un changement qualitatif et durable de comportements chez les jeunes, face aux fléaux qui minent la société. Car, a-t-il dit, « l’école et la consommation de la drogue et l’alcool ne font pas bon ménage. »

Info : Une correspondance particulière



Le 02/07/20 à 12:05
modifié 02/07/20 à 12:05

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes