Korhogo : Conflits éleveurs et producteurs toujours récurrents

Des bêtes en train de paître. (DR)
Des bêtes en train de paître. (DR)
Des bêtes en train de paître. (DR)

Korhogo : Conflits éleveurs et producteurs toujours récurrents

Par (AIP)
Le 01/07/20 à 17:01
modifié 01/07/20 à 17:01
Les conflits opposant éleveurs et agriculteurs ont été cités, mardi, comme étant les plus récurrents dans le département de Korhogo, devant les conflits de succession. C'était à l’occasion d’une séance de consultation initiée par le Médiateur de la République pour préparer une rencontre sur le règlement des conflits prévue à Yamoussoukro.

Le corps préfectoral, le chef de canton, des guides religieux et des leaders de communauté ou d’opinion, qui ont participé à la rencontre avec Le Médiateur de la République délégué chargé des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo, appuyé d’une délégation du Médiateur de la République, étaient invités à se prononcer sur les conflits que connaît le département, leurs causes, et à faire des propositions de solutions.

A l’instar du département de Korhogo, des missions du Médiateur de la République parcourent l’ensemble du pays pour échanger avec les populations afin de recueillir leurs avis et suggestions sur la problématique des conflits ouverts ou des situations potentiellement conflictuelles.

Ces informations seront analysées lors de la rencontre de Yamoussoukro, qui va réunir notamment outre le Médiateur de la République et ses délégués chargés des régions, les représentants des rois et chefs traditionnels des différents départements, ainsi que des autorités préfectorales, le 29 août.

Elles permettront en outre au Médiateur de la République de faire la cartographie des conflits réels ou potentiels dans chaque région de la Côte d’Ivoire.

Du fait de la multiplication des conflits communautaires et de l’approche de l’élection présidentielle, le Médiateur de la République a décidé d’anticiper sur le règlement des conflits en s’appuyant sur les populations qui les vivent au quotidien, a confié le sous-directeur des requêtes de l’institution, Sanogo Mamadou.


Par (AIP)
Le 01/07/20 à 17:01
modifié 01/07/20 à 17:01

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Covid-19: La coopération allemande fait don à 4 centres de formation professionnelle Climat socio-politique: Un homme de Dieu exhorte les politiques au dialogue pour éviter une 2ème crise au pays Covid-19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes