Gestion des déchets plastiques : Plusieurs tonnes collectées

Des personnes en train de trier des déchets. (DR)
Des personnes en train de trier des déchets. (DR)
Des personnes en train de trier des déchets. (DR)

Gestion des déchets plastiques : Plusieurs tonnes collectées

Le 01/07/20 à 11:46
modifié 01/07/20 à 11:46
La ville d’Abidjan produit chaque jour 288 tonnes de déchets plastiques, indique un communiqué signé du Sercom de Nestlé qui cite l’Unicef. D’après cette note, 5% de ces déchets sont recyclés et les 95% restants, se retrouvent en grande partie dans les canalisations et les lagunes.

Pour y faire face, un défi se pose. Arriver à une gestion optimale des déchets plastiques à travers la mise en place d’une industrie de recyclage et une campagne de sensibilisation au tri des déchets.

Des communes comme Treichville et Yopougon se sont engagées depuis 2019 dans la collecte de ces déchets plastiques à travers le projet « Au marché je trie mon plastique » à l’attention des commerçants, mentionne la note.

A ce jour, ce sont 28,33 tonnes de déchets au marché de Belleville, au grand marché de Treichville, au marché de Yopougon Selmer, de celui de Wassakara et de Sicogi qui ont pu être collectées.

Quant à la commune de Port-Bouët, elle abrite le projet « Plastock », réalisé en partenariat avec l’entreprise Recyplast (partenaire technique) et la mairie de Port-Bouët (équipe projet). Il s’agit de l’installation d’une dizaine de box destinés à recevoir les déchets plastiques des riverains.

Une sensibilisation et une communication sont faites auprès d’eux afin qu’ils aient le réflexe d’y déposer leurs déchets. A ce jour, 49,8 tonnes de déchets ont été placées dans ces écoboxeurs.

Le groupe agroalimentaire qui a pour vocation d‘améliorer la qualité de vie et de contribuer à un avenir plus sain s’est associée aux communes afin de contribuer à un meilleur cadre de vie de leurs populations.

La multinationale ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque que de nouvelles communes seront investies afin d’insuffler ce même dynamisme dans la gestion des déchets plastiques.

A travers ses partenariats avec l’ANAGED et le CIAPOL, la société consacre un intérêt particulier à mener ces projets en conformité avec les réglementations ivoiriennes. Le directeur général Thomas Caso souhaite voir les différents modèles dans cette lutte contre les déchets plastiques à travers toute la Côte d’Ivoire, souligne la note.

Source : Sercom Nestlé


Le 01/07/20 à 11:46
modifié 01/07/20 à 11:46

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid