4e Riana en juillet : Quand la créativité artistique résiste au coronavirus

Les Riana se veulent une vitrine de promotion des nouvelles technologies liées au digital et aux arts. (DR)
Les Riana se veulent une vitrine de promotion des nouvelles technologies liées au digital et aux arts. (DR)
Les Riana se veulent une vitrine de promotion des nouvelles technologies liées au digital et aux arts. (DR)

4e Riana en juillet : Quand la créativité artistique résiste au coronavirus

Le 28/06/20 à 16:46
modifié 28/06/20 à 16:46
Dix créateurs locaux et étrangers exposeront leurs œuvres durant tout le mois de juillet à Abidjan.
La quatrième édition des Rencontres internationales des arts numériques et visuels d’Abidjan (Riana 2020) se tiendra du mercredi 1er au vendredi 31 juillet 2020. Si la présente édition se tient dans un contexte sanitaire inédit à cause de la pandémie à coronavirus, elle ne sera pas pour autant moins attractive.

D’ailleurs, le thème retenu « Rêver l’Afrique d’après » témoigne, si besoin était, à la fois de la créativité intarissable des artistes et leur abnégation à s’exprimer en dépit des barrières. Les Riana 2020 proposent deux grands rendez-vous. D’une part, l’exposition individuelle des peintures de l’artiste ivoirien Jacobleu, sur le thème « Réalités masquées », se fera à Cap Sud (Marcory). Et d’autre part, une exposition collective compilant les œuvres d’une dizaine d’artistes à la Villa Alfira (2 Plateaux, Carrefour Saint Jacques). Il s’agit d’artistes multimédias, visuels, et experts d’Europe, d’Afrique et de la Côte d’Ivoire.

On peut citer, outre Jacobleu, Anthony Nsofor (peinture-Nigeria), Ahonzo T. (nouvelle tapisserie-Côte d’Ivoire), Brown Williams (céramique-Côte d’Ivoire), Glodi Kasindi (peinture-République Démocratique du Congo), Zeben Zebehi (photographie numérique-Côte d’Ivoire), et bien d’autres.

Cependant, crise sanitaire mondiale oblige, cette quatrième édition se tiendra nécessairement dans le strict respect des mesures barrières édictées par les autorités ivoiriennes. Ainsi, seulement 40 personnes seront admises sur les différents sites par jour durant toute la durée de ce programme.

En dépit de cette situation sanitaire exceptionnelle que traverse le monde, le comité d’organisation a su conserver la confiance de partenaires locaux et étrangers. Notamment, la Fondation Bjkd, Transcultures (Belgique), Lebasquiat Art Gallery, Cap sud Art, la Villa Alfira et plusieurs autres appuis.

L’objectif des Riana est de contribuer au développement des nouvelles technologies liées au digital et aux arts. Elles se donnent pour mission d’ouvrir des opportunités sur les formes innovantes d’expression artistique, ainsi que la promotion de jeunes talents.


Le 28/06/20 à 16:46
modifié 28/06/20 à 16:46

LES + POPULAIRES

Covid-19: Des chercheurs russes annoncent la fin des essais d'un vaccin contre la pandémie Bouna : Un ex-démobilisé condamné à deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers Des accidents causés par des tas d’immondices au quartier San Pedro de Man