lutte contre le travail des enfants : Six antennes régionales de police dotées en matériel informatique et de mobilité

Dominique remettant les clés des véhicules aux responsables de la Police nationale. (DR)
Dominique remettant les clés des véhicules aux responsables de la Police nationale. (DR)
Dominique remettant les clés des véhicules aux responsables de la Police nationale. (DR)

lutte contre le travail des enfants : Six antennes régionales de police dotées en matériel informatique et de mobilité

Par CICG
Le 28/06/20 à 14:37
modifié 28/06/20 à 14:37
La présidente du Comité National de Surveillance des Actions de Lutte contre la Traite, l’Exploitation et le travail des Enfants (CNS), Dominique Ouattara, a équipé, le jeudi 25 juin 2020, à Abidjan, six antennes régionales de la lutte contre le travail des enfants récemment créées, en matériel informatique et de mobilité, afin de les aider à mener à bien leurs missions.

Les équipements sont constitués de huit véhicules de type 4x4, 20 motos, de mobilier de bureau et de matériel informatique. Ces six antennes régionales ont été installées à San Pedro, Soubré, Man, Korhogo, Bouaké et Bondoukou.

« 200 agents de police seront déployés dans ces antennes et un budget conséquent sera mis à leur disposition pour travailler avec efficacité », a déclaré Dominique Ouattara.

La Première dame a rappelé les trois plans d’action nationaux élaborés (2012-2014, 2015-2017 et 2019-2021) qui s’articulent autour de la prévention du phénomène, la protection des enfants victimes, la poursuite et la répression, et coordination et le suivi-évaluation. Selon elle, la coordination et le suivi-évaluation permettent le déploiement progressif sur le terrain du Système d’observation et de suivi du travail des enfants en Côte d’Ivoire (SOSTECI).

Le SOSTECI sert à détecter, identifier et faire le référencement des enfants victimes, mais également à constituer une base de données nationales sur le travail des enfants. Elle a, par ailleurs, rappelé que sur la période de 2012 à 2019, plus de 320 trafiquants d’enfants ont été arrêtés et condamnés à des peines d’emprisonnement ferme.


Par CICG
Le 28/06/20 à 14:37
modifié 28/06/20 à 14:37

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid