Pénurie récurrente d’eau potable : Le gouvernement met fin au calvaire des populations de Dabakala

Tchagba Laurent, ministre de l’Hydraulique. (photos : Dr)
Tchagba Laurent, ministre de l’Hydraulique. (photos : Dr)
Tchagba Laurent, ministre de l’Hydraulique. (photos : Dr)

Pénurie récurrente d’eau potable : Le gouvernement met fin au calvaire des populations de Dabakala

Le 26/06/20 à 06:53
modifié 26/06/20 à 06:53
La production d’eau potable passe de 660m3/jour à 2660m3 dans la localité.
La pénurie récurrente d’eau potable constatée depuis longtemps à Dabakala, région du Hambol, surtout en période de saison sèche, sera désormais un lointain souvenir.

En effet, pour soulager les populations et combler en urgence ce déficit, le ministre Laurent Tchagba a lancé officiellement, jeudi, le projet d’installation d’unités de production d’eau potable préfabriquées (Ucd). Cela, à la faveur d’une visite que l’émissaire du gouvernement effectue du 25 juin au 27 juin dans les villes de Dabakala, Katiola, Niakara, Boundiali et Tengrela dans le cadre dudit projet.

Placée sous le haut patronage du Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’État et le parrainage du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, cette cérémonie a enregistré la présence de toutes les autorités départementales, administratives et coutumières ainsi que des populations bénéficiaires de la localité venues traduire leur gratitude au gouvernement.

Financé à hauteur de 394 160 483 FCfa, par Eximbank Chine, le projet Ucd dont les travaux prendront fin en septembre 2020, s’inscrit dans le cadre du programme Eau pour tous qui vise à permettre à 95% des populations, même des zones reculées du territoire national, d’avoir accès à l’eau potable. « L’Ucd va faire passer la fourniture d’eau potable de 2000 (de l’ancienne installation) à 2200 m3/jour ainsi que celle de Katiola à 4200 m3/jour. Cela, afin de permettre l’approvisionnement continu en eau potable de toute la population ; 24/24 », a expliqué le ministre Laurent Tchagba.

Évoquant la situation actuelle de Dabakala, le ministre a souligné que la population actuelle de la ville s’élève à 66 581 habitants. En conséquence, la quantité d’eau nécessaire pour satisfaire cette population est de 3300 m3/jour. Malheureusement, ce chef-lieu ne produit que 660 m3/jour ; soit un déficit de 80%. D’où son enthousiasme face à ce projet d’autant que les Ucd, à l’en croire, sont très pratiques et traitent les eaux brutes de sorte à produire 100m3 d’eau potable, chacune, en une heure.

En outre, Tchagba Laurent a salué tous les acteurs impliqués dans la réalisation de ce projet, à savoir l’Office national de l’eau potable (Onep), la Sodeci et l’entreprise Franzetti.

Accès à l’eau potable, une priorité du gouvernement Pour le ministre, le projet Ucd traduit la volonté du gouvernement d’améliorer significativement le bien-être des populations par leur accès à l’eau potable ; ce qui est une des priorités du gouvernement. « En attendant le règlement définitif du déficit en eau potable sévère et chronique dans certaines localités, le Président de la République et le Premier ministre nous ont instruit et permis de réaliser cette solution technique en urgence ; à savoir donner de l’eau potable aux populations à travers l’installation de 40 unités compactes de gremonts dans 32 villes de l’intérieur du pays dont Katiola qui bénéficie de l’Ucd», a-t-il ajouté.

Le ministre a assuré qu’aucune région, si petite soit-elle, ne sera oubliée dans la marche du développement inclusif, notamment dans la mise en œuvre de l’ambitieux programme « Eau pour tous ».

Le représentant du maire de Dabakala, Lamine Fofana, a exprimé son satisfecit pour cette action qui met fin à la souffrance des administrés en matière d’adduction en eau potable. « En incluant Dabakala dans les trente-deux localités bénéficiant de l’Ucd, vous apportez un soulagement incommensurable à nos populations. Chaque année, de novembre à mars, l’on assiste, en effet, à des va-et-vient de personnes munies de bidons, en quête d’eau, potable ou non. Si ce triste spectacle doit prendre fin dans les mois à venir, je ne peux, pour ma part, que vous remercier », a-t-il soutenu.

Tout en exprimant sa reconnaissance au Chef de l’État Alassane Ouattara, il a saisi cette occasion pour solliciter la construction d’un deuxième forage à Dabakala. Après Dabakala, le ministre Tchagba Laurent et sa délégation se rendront à Katiola et Niakara pour le lancement officiel du projet d’installation d’unités de production d’eau potable préfabriquées (Ucd).

De notre Envoyée spéciale à Dabakala



Le 26/06/20 à 06:53
modifié 26/06/20 à 06:53

LES + POPULAIRES

Droits de l'homme : Des sous-officiers de la gendarmerie et de la police instruits sur la question Construction d'universités et campus: Plus de 163 milliards de FCfa pour Adiaké, Abidjan et Bouaké Club service: La Jeune chambre internationale d’Abidjan renouvelle ses instances