Kafolo: Les ‘’sages’’ attendent leur centre de santé






Pratiquement achevé, le centre de santé a été subitement abandonné.
Pratiquement achevé, le centre de santé a été subitement abandonné.
Pratiquement achevé, le centre de santé a été subitement abandonné.

Kafolo: Les ‘’sages’’ attendent leur centre de santé

Kafolo, qui signifie littéralement « parler avec sagesse» en Bambara, est un gros village. Quelque deux mille âmes vivent ici. Sans dispensaire. Du moins sans un centre de santé fonctionnel. Celui qu’ils ont, est une bâtisse presque terminée. Toiture, plafond, ampoules et même ventilateur mural. Sol carrelé, murs peints.
Lire aussi: Après l’arrestation du chef du commando/Kafolo : soulagement et quiétude 
Il ne reste plus que quelques petites retouches, le matériel médical et le personnel. Mais depuis deux ans, le projet est abandonné. Sans que personne ne comprenne quelque chose dans le village. Un rêve aujourd’hui, la livraison du centre de santé composé d’une maternité et d’un dispensaire.

Autre souhait, l’eau potable en abondance. Le village a deux pompes construites par l’État dans le cadre de son programme d’hydraulique villageoise. Mais le nombre apparaît insuffisant.

Au niveau de l’électricité, le village ne se plaint pas.

B. M.

LES + POPULAIRES

Réduction des risques et gestion des catastrophes: La Cedeao offre du matériel informatique à la Côte d’Ivoire Lutte contre l’insalubrité : Sept organisations de la société civile récompensées Covid 19 : L’opération « les classes citoyennes » concerne plus de 18 millions de personnes