Extension du réseau électrique à Adzopé : Abdourahmane Cissé lance des travaux de 2,2 milliards FCFA

Les travaux d'extension du réseau électrique d'Adzopé lancés. (DR)
Les travaux d'extension du réseau électrique d'Adzopé lancés. (DR)
Les travaux d'extension du réseau électrique d'Adzopé lancés. (DR)

Extension du réseau électrique à Adzopé : Abdourahmane Cissé lance des travaux de 2,2 milliards FCFA

Le 21/06/20 à 19:46
modifié 21/06/20 à 19:46
Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a procédé le 21 juin au lancement des travaux d’extension du réseau électrique dans le département d’Adzopé. Ce, en présence du Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi, par ailleurs président du Conseil régional de la région de la Mé ; du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Pr Joseph Séka Séka ; des élus locaux, des autorités administratives, religieuses et coutumières d’Adzopé.

D’un coût d’environ 2,2 milliards de FCfa , ces travaux prévus pour s’achever en octobre 2020 portent sur la création d’un départ Hta à partir du poste source d’Attakro pour la zone industrielle d’Adzopé (1 milliard de FCfa), l’extension du réseau électrique dans 4 quartiers d’Adzopé, Amapketapois, Eeci1, Eeci2, Amahou Konein, (1,2 milliard FCfa).

Selon le ministre Abdourahmane Cissé, ces travaux visent à renforcer le réseau électrique existant avec la pose de 1500 poteaux et lampadaires sur 91 km de ligne. « L’objectif est d’améliorer le cadre de vie des populations en fournissant de l’électricité à plus de 5 000 nouveaux abonnés, soit environ 9% de la population d’Adzopé, de lutter contre la pauvreté, en fournissant aux populations de l’énergie pour les activités économiques et en développant la zone industrielle», a ajouté le ministre Abdourahmane Cissé.

Avant d’annoncer l’électrification des deux localités du département, à savoir Mafa-MaFou et Mopé avant fin 2020. Ce qui permettra d’avoir, à l’en croire, un taux d’électrification de 100% dans le département d’Adzopé. Il a saisi l’occasion pour faire le point sur le programme social du gouvernement. Concernant le Programme national d’électrification (Proner) dont l’objectif est d’atteindre 80% de taux de couverture nationale d’électricité en fin d’année et d’électrifier tous les villages de plus de 500 habitants, le ministre a indiqué qu’en fin mai 2020, le couverture est passée de 73% contre 33% à fin 2011 .

Pour ce qui est du programme électricité pour tous (Pept) , l'émissaire du gouvernement a exprimé son satisfecit : « sur un objectif d’avoir 4000 branchements sur la période 2019-2020, nous sommes vraiment satisfait puisque entre janvier 2019 et mai 2020, 290 427 branchements ont été réalisés. Et cela , sans compter les 565 000 branchements réalisés entre 2014 et 2016 ». Il a également rendu un vibrant hommage au ministre Patrick Achi qui est l’avocat des populations auprès du Président de la République, Alassane Ouattara.

Aux populations (ses parents), le ministre Patrick Achi a, pour sa part, souligné que le lancement des travaux d’extension du réseau électrique dans le département est la matérialisation de la promesse du Chef de l’Etat d’améliorer le cadre de vie et le bien-être des populations. « Les promesses du Président ne sont pas vaines ; elles se réalisent toujours », a-t-il rassuré.

Tout en remerciant le Président Ouattara, le Secrétaire général de la Présidence s’est dit heureux du fait que la région de la Mé est celle qui a le plus bénéficié du programme de développement du gouvernement ; notamment dans les domaines de l’adduction en eau potable, la santé et des infrastructures routières.

« Nous avons des raisons d’être fiers parce que nous revenons de loin. Nous apprécions à sa juste valeur ce qui a été fait. Nos réalisations sont saluées dans le monde entier », a dit fièrement le ministre Patrick Achi. Il a par ailleurs invité les populations, les acteurs politiques à prôner la paix dans l’intérêt du pays et des générations futures.

Le maire de la commune d’Adzopé, Amonkou Akpo Antoine, s’est réjoui de l’effectivité du programme dans sa cité. Il a salué avec déférence le ministre Patrick Achi pour son implication personnelle dans l’aboutissement du projet. C'est, a-t-il poursuivi, un ouf de soulagement pour les populations car il permettra, selon l’élu local, de lutter contre le banditisme et l’insécurité.

A fin mars 2020, faut-il le rappeler, 34 localités sur 36 étaient électrifiées dans le département d’Adzopé ; soit un taux de couverture de 94,44 %. En plus de l’électrification rurale, d’importants travaux de transport et de distribution d’électricité ont été engagés.

Ces travaux portent, entre autres, sur la création de poste H59 à Adzopé (quartier Dioulakro), la réhabilitation de l’éclairage public de la ville d’Adzopé, l’extension et le renforcement des réseaux Hta /Bta /Ep à Ananguié.


Le 21/06/20 à 19:46
modifié 21/06/20 à 19:46

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid