Rhdp (Moronou et Iffou)/Adama Bictogo aux militants: «Nous allons faire la campagne de la défaite de Bédié»

Adama Bictogo, directeur exécutif du Rhdp. (DR)
Adama Bictogo, directeur exécutif du Rhdp. (DR)
Adama Bictogo, directeur exécutif du Rhdp. (DR)

Rhdp (Moronou et Iffou)/Adama Bictogo aux militants: «Nous allons faire la campagne de la défaite de Bédié»

Le 21/06/20 à 19:39
modifié 21/06/20 à 19:39
Le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, a rencontré, en début d’après-midi du 21 juin, à Bongouanou, les membres de la coordination régionale du Moronou dirigée par l’Inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile et ceux de la coordination régionale de l’Iffou conduite par le maire de Prikro, Ekra Kouakou Antoine.

Aux militants de ces deux régions, il a dit ceci : « Après l’enrôlement sur la liste électorale, la précampagne démarre suivie de la campagne. Nous allons faire la campagne de la défaite de Bédié ». C’est un directeur exécutif satisfait du travail abattu dans ces deux régions qu'il nous a été donné de voir. Il a tenu à féliciter les différentes coordinations en leur promettant que les moyens seront dégagés afin qu'elles atteignent leurs objectifs.

En ce qui concerne le Moronou, il a salué l’engouement et l’engagement des militants. Il a rendu un hommage à Ahoua N’Doli qui, pour lui, est une école de méthode de travail. Il s’est donc réjoui de l’organisation et des performances observées dans le Moronou. Puis, il a demandé à tous les membres de la coordination d’être à l’écoute des militants.

Selon Adama Bictogo, il est présent à Bongouanou pour maintenir la flamme militante. Il a surtout exigé la solidarité entre membres de la coordination. Et de leur dire : « Vous devez reconnaissance au Président Ouattara, qui a beaucoup d’affection pour le Moronou et l’Inspecteur général d’Etat ».

Pour la coordination de l’Iffou, il a signifié que c’est une symbolique à cause de la candidature du Président Bédié. Mais de rassurer les membres de la coordination : « Nous nous engageons à nous investir fortement pour vous soutenir".

D’ailleurs, aux deux coordinations, il a été clair en termes de moyens : « Au niveau du candidat Amadou Gon Coulibaly et du Président Ouattara, toutes les dispositions sont prises pour que les moyens soient au rendez-vous ». Pour joindre l’acte à la parole, il a fait des dons en numéraires à chacune des coordinations pour l’enrôlement ainsi que des ordinateurs, des imprimantes et motos.

Le coordinateur régional du Moronou, l’Inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Doli Theophile, a fait le bilan de leurs activités. Il a d’abord souligné qu’au niveau de l’identification, environ 40 000 militants ont été dénombrés avec référence. Et que sa coordination compte 145 délégations de secteur, 1422 comités de base.

S'agissant des pièces administratives, il a affirmé que 6863 pétitionnaires attendent leurs papiers. Et d’expliquer les difficultés qui émaillent cet enrôlement pour les pièces administratives. Tout en remerciant le directeur exécutif, pour son soutien dans cette opération, il l'a rassuré qu’après cette phase, tout le monde sera sur le terrain.

Pour terminer, il a soumis la doléance de ses parents qui souhaitent voir du concret. Quant au coordinateur régional de l’Iffou, Ekra Antoine, il a souligné que sa région compte 105 000 électeurs et leur objectif est d’atteindre 4 000 nouveaux électeurs.

Objectif pratiquement atteint selon lui, car 4023 dossiers attendent d’être validés à travers l’enrôlement pour la délivrance des pièces administratives. Il a également relevé les difficultés de l’opération.


Le 21/06/20 à 19:39
modifié 21/06/20 à 19:39

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès