Nouvelles dispositions sur l’organisation des mariages: Le Burida offre Mawa Traoré au premier couple ayant payé sa redevance

Le couple Ouattara a posé avec l’artiste Mawa Traoré. (photo : Dr)
Le couple Ouattara a posé avec l’artiste Mawa Traoré. (photo : Dr)
Le couple Ouattara a posé avec l’artiste Mawa Traoré. (photo : Dr)

Nouvelles dispositions sur l’organisation des mariages: Le Burida offre Mawa Traoré au premier couple ayant payé sa redevance

Le 13/06/20 à 10:36
modifié 13/06/20 à 10:36
Karim Ouattara, le directeur général de la maison des artistes a rehaussé la cérémonie de sa présence.
Ouattara Ahmed-Samba, responsable technique en télécommunication, et son épouse n’oublieront pas de sitôt le grand cadeau offert par le Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida). Le 11 juin, jour de la célébration de leur mariage, le couple a reçu la visite surprise de la direction du Burida qui venait ainsi leur rendre honneur pour s’être acquitté de la redevance du mariage.

Une disposition rendue publique qui soumet l’organisation des cérémonies de mariage, baptême et anniversaire, au paiement d’une redevance de droits d’auteur, dans le District d’Abidjan. Conformément donc à cette loi, le couple Ouattara devient ainsi le premier couple de Côte d’Ivoire à payer les 30.000 FCfa comme l’exige la loi pour l’organisation des mariages à Abidjan.

Ainsi donc, la cérémonie de l’union qui a été scellée après le rituel sacré du mariage à la mosquée, auréolé par une grande fête au quartier Selmer Gotham, à Yopougon, a enregistré la présence de Karim Ouattara, Dg du Burida pour dira-t-il « honorer Ouattara et son épouse qui sont les premiers à s’acquitter des droits d’auteur, au niveau de la Côte d’Ivoire ».

« C’est pourquoi, a-t-il ajouter, j’ai tenu à venir leur dire personnellement merci. Merci d’avoir accepté d’aider les artistes. Parce que nos artistes ont des problèmes. Nos artistes souffrent. Il faut les aider à vivre de leur art afin qu’il sorte de la précarité. Et payer cette redevance, c’est y contribuer énormément ».

Le Dg du Burida a fait une belle surprise au couple Ouattara en leur « offrant » la chanteuse mandingue Mawa Traoré en guise de cadeau artistique de mariage. La chanteuse a alors gratifié le public de quelques titres à succès de sa carrière, dont le tube ‘’Cônô’’. Ensuite, l’hôte du jour n’a pas manqué de saluer la spontanéité avec laquelle le couple Ouattara est intervenu pour régler sa redevance et lancer en même temps un appel aux populations à suivre son exemple.

Il faut rappeler que la redevance mariage est fixée à 30 000 FCfa à Abidjan et 20.000 FCfa à l’intérieur du pays. Baptême et anniversaire 5.000 FCfa.

SERGES N’GUESSANT


Le 13/06/20 à 10:36
modifié 13/06/20 à 10:36

LES + POPULAIRES

Coopération militaire : La France affecte un nouvel attaché de sécurité intérieure en Côte d’Ivoire Explosion de gaz : 9 personnes brûlées dont des cas graves Formation médicale continue : Bientôt un organe national de régulation dédié