Axe Sipilou-Biankouma : Amedé Kouakou lance les travaux de bitumage

Plusieurs membres du gouvernement étaient présents à cette cérémonie de lancement officiel des travaux de bitumage. (Dr)
Plusieurs membres du gouvernement étaient présents à cette cérémonie de lancement officiel des travaux de bitumage. (Dr)
Plusieurs membres du gouvernement étaient présents à cette cérémonie de lancement officiel des travaux de bitumage. (Dr)

Axe Sipilou-Biankouma : Amedé Kouakou lance les travaux de bitumage

Le 07/06/20 à 17:51
modifié 07/06/20 à 17:51
Le ministre de l’Équipement et de l'Entretien routier Amedé Kouakou a procédé, le 6 juin, à Sipilou dans la région du Tonkpi au lancement officiel des travaux de bitumage de la route Sipilou-Biankouma longue de 70 Km. C'était en présence des ministres Konaté Sidiki, Flindé Albert, Aka Aouélé, des cadres et élus de la région.

''La construction de la route Biankouma-Sipilou s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de développement 2016-2020 qui, s’appuyant sur les acquis de celui de 2012-2015, s’est attelé à accélérer la marche de la Côte d’Ivoire vers l’objectif né de la vision du Chef de l’État. A savoir propulser notre pays au rang des pays émergents. Ce qui a permis à la Côte d’Ivoire d’améliorer l’état de ses infrastructures routières'', a indiqué le ministre qui représentait le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Selon lui, ce projet financé par la banque de développement de Chine (Dbc) sera réalisé par l’entreprise Chinoise Ccecc, sous le contrôle du groupement Bnetd-Lbtp et l'Agence de gestion des routes (Ageroute) qui assure la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Amedé Kouakou a par ailleurs rassuré la population de Sipilou que lors de ce projet, la ville aura 5 kilomètres de bitume tout comme Biankouma. Aussi a-t-il souligné que la réalisation de ce projet contribuera notamment à l’amélioration substantielle de la sécurité routière, la création d'emplois pour la jeunesse du Tonkpi, le développement des agglomérations traversées, la facilitation de la recherche scientifique dans les réserves de l'ouest, la mobilité des populations.

Il a expliqué que l'objectif du Président de la République Alassane Ouattara est de faire en sorte qu’aucune région du pays ne soit laissée à quai sur la route du développement.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Vagondo Diomandé, a exprimé la reconnaissance des populations des départements de Sipilou et de Biankouma au Président Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. ''La réalisation de ce projet met fin au cauchemar des populations du département de Sipilou'', a-t-il affirmé.


Le 07/06/20 à 17:51
modifié 07/06/20 à 17:51

LES + POPULAIRES

Droits de l'homme : Des sous-officiers de la gendarmerie et de la police instruits sur la question Construction d'universités et campus: Plus de 163 milliards de FCfa pour Adiaké, Abidjan et Bouaké Club service: La Jeune chambre internationale d’Abidjan renouvelle ses instances