Action caritative : Près de 300 familles de Gobelet reçoivent des kits alimentaires

Remise symbolique d'un kit alimentaire à un handicapé, habitant du quartier Gobelet. (DR)
Remise symbolique d'un kit alimentaire à un handicapé, habitant du quartier Gobelet. (DR)
Remise symbolique d'un kit alimentaire à un handicapé, habitant du quartier Gobelet. (DR)

Action caritative : Près de 300 familles de Gobelet reçoivent des kits alimentaires

Le 05/06/20 à 19:07
modifié 05/06/20 à 19:07
250 à 300 familles du quartier Gobelet ont reçu, le samedi 30 mai 2020, des kits alimentaires et hygiéniques de l’association Walougol. La distribution s’est effectuée dans ledit quartier, dans le périmètre du commissariat du 30e arrondissement. Un à un, les membres de familles qui étaient inscrit, des jours avant, ont reçu leurs kits. Chaque lot est composé d’un sac de riz de 25 kg, un bidon d’huile (5 litres), une vingtaine de sachets de pâte alimentaire, plusieurs sachets de sucre, un lot de savons et des bidons d’eau de javel.

Selon Coulibaly Kamaté Moussa, vice-président de l’association donatrice a indiqué qu’il s’agit exactement de «3 937 kg de riz, 350 kg de pâtes alimentaires, 285 litres d’huile, 875 kg de sucre, 350 kg de savons et 350 litres d’eau de javel». Il a précisé, ensuite, que ce don a été possible grâce au partenariat que l’association Walougol a tissé avec la Banque alimentaire».

Il faut signaler, d’ailleurs, que l’opération s’est déroulée sous l’œil vigilant de plusieurs membres de cette organisation non gouvernementale qui a pour mission de collecter, « trier et stocker les denrées alimentaires». Il est bon de savoir que son objectif consiste à lutter contre la sous-nutrition terre ivoirienne.

A propos de la cible visée par cette opération, Coulibaly Kamaté Moussa a expliqué que ce sont «250 à 300 familles qui ont été heureuses de recevoir les différents kits. A propos du choix de Gobelet, il a indiqué que «quand bien même Cocody demeure un quartier huppé d’Abidjan, il n’en demeure pas moins que subsistent des quartiers défavorisés comme c’est bien le cas à Gobelet».

Par ailleurs, si l’association admet qu’elle a mené, précédemment, des actions dans le cadre du Covid-19, il reste que cette opération-ci se situe dans le strict cadre des activités habituelles. «C’est dans l’ordre normale de nos activités, en partenariat avec la Banque alimentaire et le concours des autorités coutumières de Gobelet», soutient-il.

Dans la droite ligne des objectifs de l’association et eu égard à la crise sanitaire, la prochaine activité de Walougol sera centrée sur l’éducation. «Avec la Covid-19, nous nous sommes rendus compte que beaucoup de familles ne seront pas en mesure de scolariser leurs enfants. Nous allons voir dans quelle perspective, il faut aider ces familles», a-t-il justifié.


Le 05/06/20 à 19:07
modifié 05/06/20 à 19:07

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447