Entrepreneuriat féminin: Une plateforme d'information et d'accompagnement en gestation

Emmanuel Essis (au centre) a réitéré l'engagement du gouvernement à remettre les femmes au travail après le Covid-19. (Dr)
Emmanuel Essis (au centre) a réitéré l'engagement du gouvernement à remettre les femmes au travail après le Covid-19. (Dr)
Emmanuel Essis (au centre) a réitéré l'engagement du gouvernement à remettre les femmes au travail après le Covid-19. (Dr)

Entrepreneuriat féminin: Une plateforme d'information et d'accompagnement en gestation

Le 04/06/20 à 19:02
modifié 04/06/20 à 19:02
Le ministre auprès du Premier ministre chargé de la Promotion de l'investissement privé, Emmanuel Essis, a annoncé le jeudi 4 juin 2020 à son Cabinet, la création d'une plateforme gouvernementale visant à écouter, conseiller et accompagner les femmes entrepreneures dans l'accès aux différents fonds mis en place par le gouvernement dans le cadre de son plan de riposte contre la pandémie à Coronavirus.

C'était au cours d'une table ronde organisée à son initiative pour recenser efficacement les difficultés que la gent féminine rencontre du fait des effets néfastes de la Covid-19.

Emmanuel Essis a indiqué que la plateforme en question sera mise en place à travers le Centre de promotion des investissements privés (Cepici) et l'Institut ivoirien de l'entreprise (Inie) en collaboration avec le ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfant et du Secrétariat en charge de l'Autonomisation des femmes.

Le ministre en charge de la Promotion de l'investissement privé a expliqué que cette initiative part de l'engagement du gouvernement à renforcer la résilience des femmes entrepreneures des secteurs formels et informels face à la Covid-19. Il a également invité les cheffes d'entreprise à s'informer afin de bénéficier des différents fonds mis en place par le gouvernement. Et Emmanuel Essis de profiter de l'occasion pour souhaiter une bonne fête des mères à toutes les femmes présentes.

Pour sa part, Dr Namizata Binaté, directrice générale de la femme, représentant la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, a dit la volonté de son mandant de tout mettre en œuvre pour une contribution efficace de son département ministériel au succès des activités de la plateforme annoncée. Surtout que les femmes qui représentent "48,3% de la population ivoirienne joue un rôle significatif au niveau de l'outil de production économique nationale".

Quant à Marlène Dogbo, directeur de Cabinet de la secrétaire d'État chargée de l'Autonomisation des femmes, elle a invité les femmes entrepreneures a user de l'opportunité qui leur est offerte à travers la plateforme annoncée pour tirer profit des financements mis à disposition, mais aussi pour bénéficier des appuis du secteur bancaire classique. Elle les a rassurées du soutien constant du gouvernement, à l'effet de lever progressivement les obstacles au développement de leurs activités.


Le 04/06/20 à 19:02
modifié 04/06/20 à 19:02

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447