Opération «Une femme un masque»: Bakayoko-Ly Ramata poursuit la sensibilisation de proximité à Bingerville

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, lors de la remise des dons aux commerçantes de Bingerville. (Dr)
La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, lors de la remise des dons aux commerçantes de Bingerville. (Dr)
La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, lors de la remise des dons aux commerçantes de Bingerville. (Dr)

Opération «Une femme un masque»: Bakayoko-Ly Ramata poursuit la sensibilisation de proximité à Bingerville

Le 04/06/20 à 18:51
modifié 04/06/20 à 18:51
Dans le cadre de l’opération « Une femme, un masque », pour lutter contre la Covid-19, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Ramata Ly-Bakayoko a remis, hier un lot de masques et de kits sanitaires aux femmes du grand marché de Bingerville.

L’évènement était couplé à la cérémonie de lancement de la campagne de formation et de sensibilisation à la prévention de la Covid -19 des femmes des marchés, au foyer des jeunes de Bingerville.

En présence de plus de 400 femmes parées de leurs cache-nez, estampillés du logo du ministère en charge de la famille sur un espace aménagé pour la circonstance, la ministre a rappelé le message du gouvernement en leur faveur.

« Le Premier ministre nous a mis en mission pour deux activités très importantes à l’endroit des femmes, surtout celles des marchés, parce que ces dernières sont exposées aux risques de contamination de la maladie à covid-19. Il s’agit d’une formation de sensibilisation et de la distribution de masques pour que les femmes puissent se prémunir de cette maladie. En tant que conseillères, éducatrices, le fait qu’elles soient formées et sensibilisées, va impacter positivement leurs familles et leurs communautés », a justifié Bakayoko-Ly Ramata. Avant de procéder à la remise symbolique de masques et des kits sanitaires à Mme Doumbia Salimata, vice-présidente des femmes du marché de Bingerville.

« Nous tenons à vous. Vous êtes au cœur de la sécurité alimentaire. Je vous invite à respecter les mesures barrières et à porter vos masques », a elle recommandé, sous le regard approbatif de plusieurs autorités dont le député maire de la commune de Bingerville.

«Braves commerçants, commerçantes, nul n’ignore que le virus ne se déplace pas, c’est les hommes qui se déplacent. Par conséquent je voudrais vous exhorter à une vigilance accrue. Car la covid-19 est une triste réalité », a sensibilisé Youssouf Doumbia en s’adressant aux femmes. Poursuivant, le député maire qui a traduit la reconnaissance au gouvernement pour son appui « important » à sa commune dans le cadre de la riposte à la maladie à covid-19.

A sa suite, Doumbia Salimata, vice-présidente des femmes du marché de Bingerville , a encouragé ces initiatives en leur faveur. « Au nom de toutes les femmes du marché nous sommes émues. Nous n’avons pas suffisamment de mots pour dire merci au Président de la République et au premier ministre et surtout merci à la ministre. Nous ferons bon usage des dons sanitaires et des kits », s’est engagée.

Auparavant, les commerçantes ont été conviées à une séance de formation et de sensibilisation aux mesures barrières de la maladie à covid-19. Dans un film projeté, elles ont suivi, avec beaucoup d’intérêt les dispositions en rapport avec les mesures barrières à la Covid-19.

« On nous a envoyé des courriers pour nous inviter à suivre cette formation. Elle est très importante parce qu’elle nous aide à mieux nous tenir, en cette période de crise », a pour sa part témoigné une participante.


Le 04/06/20 à 18:51
modifié 04/06/20 à 18:51

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447