Deuil: La dépouille de N’st Cophie’s est arrivée hier, à Abidjan






(Photo : Véronique Dadié)
(Photo : Véronique Dadié)
(Photo : Véronique Dadié)

Deuil: La dépouille de N’st Cophie’s est arrivée hier, à Abidjan

Le 04/06/20 à 03:00
modifié 04/06/20 à 03:00
C’est aux environs de 10h30 mn que le vol de la compagnie Ethiopian portant la dépouille de N’St Cophies a atterri à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, où l’attendaient, dans le respect des mesures barrières, plusieurs personnalités du pays ainsi que des membres de la famille biologique, fans et proches du défunt. Natifs de Dimbokro, la localité de naissance de l’artiste, les ministres Ramata Ly-Bakayoko, Adama Coulibaly ainsi que le secrétaire d’État auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme chargé du Logement social, Koffi N’Guessan Lataille, aux côtés de quelques acteurs du monde de la communication, des arts et de la culture, tels que Monique Séka, Claude Tamo, Séri Sylvain, Victor Yapobi, étaient présents pour apporter leur soutien à la famille éplorée. Et témoigner de l’amour infini des Ivoiriens à cet artiste qui a su marquer son temps. Hier, à l’aéroport, il y avait tant d’émotion marquée par un temps de prières pour rappeler à l’artiste que son souvenir restera à jamais gravé dans la mémoire des mélomanes. Et par le respect de la parole donnée du Président de la République, qui a pris en charge le rapatriement de la dépouille, les mélomanes et confrères artistes pourront rendre un hommage bien mérité en terre ivoirienne à N’st Cophies, l’homme du rouge et noir. qui a marqué la musique ivoirienne et su imposer ses couleurs de scène à la mode et au monde des arts.

Notons que N’st Cophies, de son vrai nom Ernest Koffi Kouadio, qui était affectueusement appelé « Mister zôgôda N’zué est décédé à l’âge de 65 ans. Il vivait aux États-Unis depuis quelques années, après avoir quitté la France où il a vécu pendant plus de trente ans. Cet homme qui annonçait la couleur d’un artiste en avance sur son temps, se distinguait dès ses premières prestations par un style aussi bien musical que vestimentaire particuliers. N’st Cophies a débuté sa carrière musicale à la fin des années 1980. Ses albums, Zôgôda, sortis en 1992, Faya Largeau, et Zopio dance en 1996, comptent parmi les plus grands succès de sa discographie riche d’une dizaine d’albums. Rappelons aussi que le chanteur, dans ses derniers instants, préparait sa reconversion avec laquelle il entendait œuvrer pour le développement de sa région. La région du N’Zi. Il aurait souffert d’un Accident vasculaire cérébral (Avc), il y a quelques mois puis a semblé se remettre avant d’être emporté par le mal, avait fait savoir un proche de sa famille

Le 04/06/20 à 03:00
modifié 04/06/20 à 03:00

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447