Élection présidentielle: Guikahué et Assoa Adou invitent leurs militants à travailler la main dans la main

Échange de documents après la signature d'un accord cadre de collaboration pour préparer la présidentielle d'octobre. (Ph : Dr)
Échange de documents après la signature d'un accord cadre de collaboration pour préparer la présidentielle d'octobre. (Ph : Dr)
Échange de documents après la signature d'un accord cadre de collaboration pour préparer la présidentielle d'octobre. (Ph : Dr)

Élection présidentielle: Guikahué et Assoa Adou invitent leurs militants à travailler la main dans la main

Le 03/06/20 à 00:00
modifié 03/06/20 à 00:00
Les proches de Laurent Gbagbo et le Pdci-Rda «lancent solennellement un appel à leurs militantes et militants, à travailler de concert sur toute l’étendue du territoire pour la réconciliation et le retour de la paix », lit-on dans une déclaration, signée hier par Maurice Kacou Guikahué et Assoa Adou, au nom de Laurent Gbagbo et d’Henri Konan Bédié.

Cette déclaration précise, en outre, qu’Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ont décidé d’engager les structures politiques qui leur sont rattachées «dans une bataille commune : celle de ramener la cohésion entre les Ivoiriens et une paix durable dans notre pays pour une nouvelle Côte d’Ivoire ».

Dans le cadre de cette collaboration qu’ils appellent de tous leurs vœux, et pour la mise en œuvre de leurs activités futures sur le terrain, les signataires de cette déclaration précisent qu’une organisation formelle qui sera mis en place, leur sera notifiée, dans les jours à venir.

Maurice Guikahué et Assoa Adou, dans cette note, affirment également que pour «conduire le processus de réconciliation des Ivoiriens» à bon port, ils avaient convenu d’un accord cadre de collaboration, en rappelant que le 30 avril passé, ils ont procédé à la signature du document cadre de collaboration qui porte le nom «Projet de réconciliation des Ivoiriens pour une paix durable».

Au-delà, ces deux hommes politiques assurent que des «élections libres, crédibles, transparentes et apaisées » constituent un maillon essentiel de la réconciliation et de la paix durable en Côte d’Ivoire. Par conséquent, ils invitent leurs responsables de base, dans le cadre des activités, à mettre l’accent sur l’établissement des pièces administratives, des extraits de naissance ou jugements supplétifs, des certificats de nationalité et les cartes d’identité. Ils invitent aussi leurs militants à s’inscrire massivement sur la liste électorale.

Le 03/06/20 à 00:00
modifié 03/06/20 à 00:00

LES + POPULAIRES

Covid-19: Des chercheurs russes annoncent la fin des essais d'un vaccin contre la pandémie Bouna : Un ex-démobilisé condamné à deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers Des accidents causés par des tas d’immondices au quartier San Pedro de Man