Logements sociaux des enseignants: Bruno Nabagné koné encourage le démarrage des travaux

Avec l'appui du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme; Bruno Koné, Boko Michaël, Pca du (Mupemenet-ci), s'engage à démarrer les travaux.(DR)
Avec l'appui du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme; Bruno Koné, Boko Michaël, Pca du (Mupemenet-ci), s'engage à démarrer les travaux.(DR)
Avec l'appui du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme; Bruno Koné, Boko Michaël, Pca du (Mupemenet-ci), s'engage à démarrer les travaux.(DR)

Logements sociaux des enseignants: Bruno Nabagné koné encourage le démarrage des travaux

Le 03/06/20 à 22:00
modifié 03/06/20 à 22:00
Bruno Nabagné koné, ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a présidé une séance de travail, hier en son cabinet, au Plateau, avec Boko Michaël, président du conseil d’administration (Pca) de la mutuelle de l’Éducation nationale et de l’enseignement technique (Mupemenet-ci). A l’issue de la rencontre qui visait, entre autres, à examiner les acquis en rapport avec l’évolution du projet immobilier des enseignants, le ministre Bruno Koné a affiché son optimisme ; quant au démarrage effectif des travaux

« Votre projet est un projet pilote. Si on l’a bien conduit, on pourrait l’étendre à tous les fonctionnaires. Ainsi d’ici 15 à 25 ans, des enseignants pourront devenir propriétaires de leurs maisons. C’est une grande avancée de permettre à tout fonctionnaire d’avoir une maison avant sa retraite », a encouragé le ministre.

En ce qui concerne les préoccupations relatives au coût de la location-vente, jugées « trop cher », par des adhérents, le ministre a tenu à les rassurer.

« Nous avons regardé avec beaucoup d’attention la proposition des promoteurs... les logements livrés seront les plus moins chers possibles, parce que l’Etat accompagne le projet... », a-t-il démontré. Notamment, il s’agit de « plus de 300 milliards de francs d’exonération apportée aux promoteurs par l’Etat. Qui supporte entre 30 à 50% le coût de logements », a rappelé le premier responsable du logement.

Avant de faire remarquer que dans le cadre de la location-vente, il est difficile, aujourd’hui à un promoteur de faire des offres en dessous de ept millions cinq cent mille.

Le ministre devant les sacrifices consentis par l’État, croit fortement que : « l’enseignant en Côte d’Ivoire est capable de supporter les coûts requis pour une acquisition. Surtout que le toit lui revient ».

Par conséquent, « cette opération immobilière est un projet très important et avantageux pour les enseignants.», a-t-il ajouté.

Assane Sarr, conseiller technique au ministère de l’Éducation nationale de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a dit sa reconnaissance au ministre Bruno Koné pour son soutien et son implication dans la matérialisation du projet.

« C’est une aubaine à avoir un loyer sans apport initial », a-t-il constaté.

Comme lui, Boko Michaël, Pca de la mutuelle de l’Éducation nationale et de l’enseignement technique (Mupemenet-ci), a affiché aussi sa satisfaction au regard des avancées enregistrés. « On va commencer avec le projet pilote. Les autres vont suivre », s’est –il engagé.

Le projet immobilier en faveur des enseignants piloté par ladite mutuelle est sans apport initial. Il est porté par la ministre de tutelle, Kandia Camara au profit de son personnel. C’est également une déclinaison de la volonté gouvernementale en matière de logement sociaux pour cette corporation.

Créée en 2014, la Mupemenet-Ci a relevé le grand défi de la couverture sanitaire au profit des personnels du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Elle revendique 60 000 adhérents en ce qui concerne la couverture sanitaire. En plus, la mutuelle compte à son actif deux autres produits, l’un dénommé Menet Santé et l’autre, Fonds de Solidarité Retraite.

Le 03/06/20 à 22:00
modifié 03/06/20 à 22:00

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447