Port-Bouët: En campagne contre la Covid-19, Solibra offre des équipements de protection au « marché Jean Folli »

Don de la Solibra au marché "Jean Folly"
Don de la Solibra au marché "Jean Folly"
Don de la Solibra au marché "Jean Folly"

Port-Bouët: En campagne contre la Covid-19, Solibra offre des équipements de protection au « marché Jean Folli »

Le 01/06/20 à 11:22
modifié 01/06/20 à 11:22
Les femmes du marché de Gonzagueville dans la commune de Port-Bouët ont reçu, le 27 mai 2020 de la part de Solibra du matériel de protection contre le coronavirus.

Ce sont un fût de 1.000 L chacun, 60 seaux lave-mains ; 624 paquets de serviettes jetables, 80 bouteilles de savon liquide, 1000 masques anti-postillon.

La brasserie a mis à la disposition de ses hôtes, des produits non alcoolisés, à savoir, 1200 bouteilles d'eau Cristalline, 240 canettes de XXL Energy et 240 canettes de Compal (boisson à base de jus de fruit).

Ces dons répondent à une sollicitation du Haut patronat des commerçants et opérateurs économiques de Côte d'Ivoire (Hpco-Ci), représenté à la cérémonie par son président El Makhloufi Kamal.

Marie-Danielle Ogou, Chef de Division Communication de Solibra, a expliqué le choix du marché de Gonzagueville pour cette campagne de sensibilisation. « Nul besoin de vous dire à quel point les marchés sont fréquentés. Nos mamans auprès de qui nous nous approvisionnons, tous les jours, en produits vivriers, sont exposées. Il faudrait qu'elles soient protégées et que les personnes qui fréquentent le marché le soient également. D'où le démarrage de cette opération par les marchés », a-t-elle expliqué.

Marie-Danielle Ogou a insisté sur le respect des mesures barrières et la méthode ML2D initiée par la brasserie. Et ce, en vue de la sensibilisation contre le coronavirus. Cette méthode se décline comme suit : M pour le port de masque, L pour le lavage des mains, 2 pour 2 mètres de distanciation sociale, et D pour la désinfection des espaces. « La pandémie est réelle. Nous devons continuer à nous protéger et à protéger nos proches. Je vous invite tous à respecter le ML2D. C'est à travers le respect des mesures barrières que nous parviendrons à stopper la propagation de la maladie », a dit Mme Ogou.

El Makhloufi Kamal, président du Haut patronat des commerçants et opérateurs économiques de Côte d'Ivoire, a, lui aussi, exhorté au respect des mesures barrières afin de freiner le cycle de contamination. « Je vous en prie, chères mamans, ne prenez pas cette maladie à la légère », a supplié M. Kamal. Il a demandé aux populations de prendre soin du matériel mis à leur disposition.

Quant à Josué Gnawa, président de la Plateforme des propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d'Ivoire (PPMBR-CI), a rappelé le respect des mesures barrières, sans lesquelles « nos vies sont en danger ».

Une correspondance particulière


Le 01/06/20 à 11:22
modifié 01/06/20 à 11:22

LES + POPULAIRES

Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447 Rotary International : Marie-Irène Richmond Ahoua nommée coordonnatrice régionale pour l’Afrique francophone Emploi : La Chambre africaine de l'énergie lance un portail pour la main-d'œuvre africaine formée et qualifiée