Identification : La phase pilote pour la distribution des cartes démarre dès la semaine prochaine

Le DG de l'Oneci s'est entretenu avec des journalistes sur la distribution des cartes nationales d'identité ivoiriennes. (DR)
Le DG de l'Oneci s'est entretenu avec des journalistes sur la distribution des cartes nationales d'identité ivoiriennes. (DR)
Le DG de l'Oneci s'est entretenu avec des journalistes sur la distribution des cartes nationales d'identité ivoiriennes. (DR)

Identification : La phase pilote pour la distribution des cartes démarre dès la semaine prochaine

Le 27/05/20 à 15:08
modifié 27/05/20 à 15:08
Le directeur général de l’Office national de l’Etat civil et de l’identification (Oneci), Kafana Sitionni, s’est entretenu ce mercredi 27 mai, avec les journalistes, membres du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d'Ivoire (Reppelci), au Plateau.

Il s’est agi, au cours de ces échanges, d’informer la population sur l’évolution du processus, les mesures aménagées pour rendre le processus d’enrôlement plus dynamique.

Le directeur général de cette structure s’est dit satisfait de l’avancement de l’enrôlement. Car selon lui, plus de 400 mille personnes se sont déjà fait enrôler. Aussi, il a indiqué que la phase pilote de la distribution des cartes d’identité aura lieu dès le début de la semaine prochaine à Abidjan.

Le directeur général de l’Oneci s’est réjoui de l’accélération du processus en raison du réaménagement du dispositif mis en place pour plus de rapidité dans le traitement en dépit de quelques perturbations dues au Covid-19. Expliquant que les valises d’enrôlement ont été dédiées aux nouvelles demandes et les kits nomades pour le renouvellement des cartes.

Poursuivant, il a fait savoir que pour pallier les problèmes de connexion pour l’achat du timbre en zone rurale, des négociations ont été entamées avec des partenaires que sont, entre autres, la Banque nationale d'investissement, la Banque populaire de Côte d’Ivoire, la Poste afin de permettre à la population de pouvoir se faire enrôler.

Il a tenu à rassurer la population sur la fiabilité et la sécurité de ces cartes contre toute falsification, indiquant qu’elles répondent aux normes internationales de sécurité et sont des cartes à puces.


Le 27/05/20 à 15:08
modifié 27/05/20 à 15:08

LES + POPULAIRES

Gbon : Kandia Camara offre une ambulance et un véhicule de commandement au Sous-Préfet. COVID-19/France : le Conseil scientifique appelle à se préparer à un retour du coronavirus à l'automne COVID-19/Djibouti : brusque hausse du taux de positivité (ministère)