Action de solidarité contre le Covid-19: Les afficheurs de Côte d’Ivoire offre 500 panneaux pour la sensibilisation

Ces affiches de la Cafci participent à la sensibilisation de masse des populations dans le District d’Abidjan. (DR)
Ces affiches de la Cafci participent à la sensibilisation de masse des populations dans le District d’Abidjan. (DR)
Ces affiches de la Cafci participent à la sensibilisation de masse des populations dans le District d’Abidjan. (DR)

Action de solidarité contre le Covid-19: Les afficheurs de Côte d’Ivoire offre 500 panneaux pour la sensibilisation

La lutte contre la propagation du Covid-19 ne doit pas faiblir. Et cela, les afficheurs de Côte d’Ivoire l’ont bien compris. C'est dans cette optique qu'ils ont offert 500 panneaux pour la sensibilisation dont l'exploitation revient en termes de coût à 60 millions de Fcfa.
Tel est la contribution de la Chambre des afficheurs de Côte d’Ivoire (Cafci), qu’a révélée le 21 mai, face à la presse à son siège, Hakpo Lezin, le secrétaire exécutif de la Chambre. Ce don de 500 panneaux et affiches a été mis à la disposition du ministère de la Communication et des Médias, du ministère de Santé, des communes du District d’Abidjan, de la ville d’Aboisso.
La Cafci s’engage ainsi résolument aux côtés de l’État dans la lutte contre cette pandémie mondiale meurtrière et aux conséquences économiques dramatiques. « Les professionnels de l’affichage, par cet acte, s’engage auprès du gouvernement ivoirien pour appuyer la sensibilisation massive des populations en vue de l’adoption, comme attitude naturelle, des mesures barrières prescrites par le Conseil national de sécurité pour juguler au plus tôt cette crise sanitaire et permettre la pleine reprise des activités économiques, bénéfiques à tous et pour tous », a confié le secrétaire exécutif qui n’a pas manqué d’exprimer aussi les difficultés d’un secteur de l’affichage durement touché par la pandémie, mais qui espère des lendemains meilleurs grâce à un juste assainissement du secteur, dans le respect des règles en vigueur et dans la concertation de tous les acteurs. « Notre situation est des plus préoccupantes, mais il nous faut être solidaire de l’action de l’État. C’est donc notre modeste contribution que nous apportons ainsi à la lutte », a-t-il conclu.

LES + POPULAIRES

Concours administratifs 2020 : Les cours de préparation en ligne démarrent le mercredi 8 juillet De la drogue et des faux billets de banque saisis par la gendarmerie dans l'ouest et le centre du pays Santé : Le gouvernement va construire 200 nouveaux établissements sanitaires de premier contact