Aïd el-Fitr 2020 : Célébration singulière et reconnaissance de la communauté à Cheick Al Aïma Boikary Fofana

La mosquée des 2 Plateaux-Aghien où le Cheick Al Aïma Boikary Fofana était l'imam principal (Photo d'illustration)
La mosquée des 2 Plateaux-Aghien où le Cheick Al Aïma Boikary Fofana était l'imam principal (Photo d'illustration)
La mosquée des 2 Plateaux-Aghien où le Cheick Al Aïma Boikary Fofana était l'imam principal (Photo d'illustration)

Aïd el-Fitr 2020 : Célébration singulière et reconnaissance de la communauté à Cheick Al Aïma Boikary Fofana

Le 23/05/20 à 12:09
modifié 23/05/20 à 12:09
L’Imam Traoré Mamadou, président par intérim du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim) a appelé, dans le cadre de la célébration de l’Aïd-el-fitr la communauté musulmane de Côte d’Ivoire à préserver les acquis du mois de Ramadan.

Dans une déclaration à la télévision islamique Al Bayane, il a formulé des prières pour la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Aussi le leader religieux a-t-il demandé au Seigneur des mondes d’assister le Chef de l’Etat et son gouvernement. Et surtout d’éradiquer la pandémie à coronavirus du monde.

La célébration de l’Aïd el-fitr 2020 s’est faite dans un contexte de pandémie. Covid-19 oblige, la prière n’a pas été célébrée dans des mosquées où les conseils de gestion ont estimé qu’il y aurait des risques.

Au Plateau-Dokoui et dans bien d’autres mosquée dans la ville d’Abidjan épicentre de la Covid-19, les leaders religieux ont préconisé la prière à la maison. Les familles ont donc été invité à effectuer les deux rakats qui constituent la grande prière de l’Aïd-el-fitr à domicile. Dans la prière rakat, les imams ont indiqué que les fidèles doivent faire sept (7) fois Allahou Akbar. Réciter la sourate fathia en plus d’une autre sourate que l’officiant maitrise le mieux. Dans la deuxième rakat, faire six takbirat. Réciter la fathia plus une autre sourate qui vous est facile, a expliqué dans une vidéo l’imam Binaté du Plateau-Dokoui.

S’exprimant à l’occasion de l’Aïd el-fitr, l’Imam de la mosquée du Plateau, également Directeur général de la Télévision et Radio Al Bayane, Djiguiba Cissé a rendu un hommage à la communauté musulmane qui a su répondre à l’appel du regretté Cheick Al Aïma Boikary Fofana de doter l’Islam en Côte d’Ivoire d’instruments de communication.

Mais avant, il a tenu à souligner que le mois de Ramadan a permis d’éduquer la communauté à obéir aux enseignements. Et ce, à travers le changement de comportement. « Le mois de Ramadan nous a permis d’apprendre à être généreux et d’obtenir aussi de vous votre générosité envers la télévision et la Radio Al-Bayane », s’est félicité l’imam Djiguiba Cissé.

La célébration de l’Aïd el-fitr 2020 a été l’occasion pour lui de rendre un vibrant hommage au Cheick Al Aïma Boikary Fofana et surtout a invité la communauté à continuer de prier pour le repos de son âme.

Abordant le rêve qu’a nourri le guide spirituel pour sa communauté musulmane, l’imam Djiguiba Cissé témoigne : « La télévision était un rêve que notre Cheick a caressé depuis plusieurs années. Je dirai depuis 1982-1983. Aujourd’hui, Dieu a voulu que cette télévision commence deux ans après que le Cheick Al Aïma Boikary Fofana ait lancé l’appel à contribution de la communauté. Et ce, pour obtenir les moyens qu’il faut pour créer cette chaîne. C’est à ce moment que le seigneur des mondes a choisi de rappeler à lui son serviteur, cet artisan infatigable. Ce leader charismatique généreux qui avait une vision claire de donner un outil de communication à notre communauté. Que cela soit pour lui, une zakat voire un viatique pour son accès au paradis...»


Le 23/05/20 à 12:09
modifié 23/05/20 à 12:09

LES + POPULAIRES

COVID-19/Santé sexuelle et reproductive des jeunes : Maintenir la vigilance ! Autonomisation de la femme/Phase 2 du projet Swedd : Mariatou Koné obtient le financement de la banque mondiale Solidarité Covid-19 : La banque mondiale se félicite de la gestion du ministère de la solidarité