Burundi : Annonce surprise des résultats partiels des élections

Opérations dans un bureau de vote à Gitega, à Burundi, le 20 mai. (DR)
Opérations dans un bureau de vote à Gitega, à Burundi, le 20 mai. (DR)
Opérations dans un bureau de vote à Gitega, à Burundi, le 20 mai. (DR)

Burundi : Annonce surprise des résultats partiels des élections

Par (RFI)
Le 22/05/20 à 19:19
modifié 22/05/20 à 19:19
Le score attribué au candidat du parti au pouvoir, le général Evariste Ndayishimiye, sur ces communes éparpillées dans tout le pays, est écrasant : près de 80 %, contre moins de 20 % pour son principal adversaire. Ces résultats sont encore trop partiels à ce stade pour être vraiment significatifs, mais ils ont fait tourner le sang du principal opposant burundais, et ont été ressentis comme un véritable électrochoc par ses partisans.

« Je les rejette, ce sont des résultats fantaisistes, ils ne collent pas à la réalité », a tonné Agathon Rwasa, assurant avoir à sa disposition des « preuves » de ce qu’il avance. Il s’agit dit-il, d’une partie des procès-verbaux de dépouillement des 14 000 bureaux de vote, que son parti a pu recueillir mercredi soir, juste après le comptage des voix.

Puis il a revendiqué sa victoire pour les trois scrutins en jeu il y a deux jours, malgré « les fraudes massives » orchestré par leurs adversaires dans des élections à « huis-clos », selon son parti.

Bourrage d’urnes, votes multiples, usage abusif de procurations, arrestations de plus de 200 de ses assesseurs politiques et militants entre autres : le parti CNL dénonce depuis mercredi de « très nombreuses irrégularités ». Imperturbables, ni la Commission électorale nationale indépendante, ni le CNDD-FDD qui tient le pays d’une main de fer, n’ont daigné réagir jusqu’ici.

Agathon Rwasa assure qu’il saisira « le moment venu » les organes habilités à trancher le contentieux électoral, même s’il dit ne pas faire confiance à la Ceni et à la cour constitutionnelle actuelles.



Par (RFI)
Le 22/05/20 à 19:19
modifié 22/05/20 à 19:19

LES + POPULAIRES

COVID-19/Santé sexuelle et reproductive des jeunes : Maintenir la vigilance ! Autonomisation de la femme/Phase 2 du projet Swedd : Mariatou Koné obtient le financement de la banque mondiale Solidarité Covid-19 : La banque mondiale se félicite de la gestion du ministère de la solidarité