Région de Gbêkê/Lutte contre le Covid-19: Jean Claude Kouassi désinfecte les écoles en prélude à leur réouverture

Un agent pulvérisateur en train de désinfecter un des bâtiments concernés. (DR)
Un agent pulvérisateur en train de désinfecter un des bâtiments concernés. (DR)
Un agent pulvérisateur en train de désinfecter un des bâtiments concernés. (DR)

Région de Gbêkê/Lutte contre le Covid-19: Jean Claude Kouassi désinfecte les écoles en prélude à leur réouverture

Le 15/05/20 à 13:02
modifié 15/05/20 à 13:02
Les élèves des départements de Bouaké et de Botro, ainsi que des sous-préfectures de Djébonoua, Brobo, Diabo et Languibonou retrouveront leurs établissements en toute sécurité sanitaire, le lundi 18 mai 2020.

Et pour cause, Jean Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie, a décidé de désinfecter tous les établissements scolaires de ces localités. En plus, les lieux de cultes (les églises et les mosquées) ont été prises en compte dans cette vaste opération qui a pour but de les débarrasser du Covid-19 qui continue de faire des victimes à travers le monde. La Côte d’Ivoire n’est malheureusement pas épargnée.

Dans le but d’avoir la bénédiction de Dieu en vue de sa réussite, le top départ de cette action sanitaire a eu lieu le mardi 12 mai, à la grande mosquée et ensuite à la cathédrale de Bouaké en présence des responsables religieux musulmans et catholiques.

Une salle de classe en train d'être pulvériser. (DR)
Une salle de classe en train d'être pulvériser. (DR)



El hadj Ibrahima Savané, président du comité de gestion de la grande mosquée de Bouaké, représentant El hadj Badjawari Touré, président régional du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (Cosim) et le Père Alain Pierre Yao, curé administrateur de la cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus, ont remercié l’action menée par l’émissaire du gouvernement. « Nous sommes tous menacés par cette pandémie. Toute action qui vise à l’éradiquer, nous évoquons notre créateur pour qu’il en soit ainsi », ont-ils dit. Tout en prenant l’engagement de respecter les mesures de distanciation sociale recommandées par le gouvernement.

C’est à Diabo que la désinfection des établissements scolaires a commencé, le mercredi 13 mai. Etablissements préscolaires, primaires et secondaires ont été effectivement désinfectés.

Profitant de l'occasion, la cour royale, les centres de santé et la sous-préfecture ont reçu la visite de l’équipe technique de désinfection. Tous ces endroits ont été pulvérisés à la grande joie de Nanan Thomas Battey, chef de canton Gblô. Qui s’est souvenu que Jean Claude Kouassi n’est pas à sa première initiative dans cette lutte contre le Covid-19. « Ce n’est pas sa première action. Nous avons reçu des dons suivis d’une pulvérisation de tous les espaces et lieux publics de Diabo », a-t-il rappelé.

Notons que, selon un calendrier bien établit, l’opération se poursuivra dans les autres localités.



Le 15/05/20 à 13:02
modifié 15/05/20 à 13:02

LES + POPULAIRES

Explosion de gaz : 9 personnes brûlées dont des cas graves Formation médicale continue : Bientôt un organe national de régulation dédié Situation des Droits de l’homme : Le CNDH fait le point aux diplomates et représentations des organisations internationales