Lutte contre le covid-19 à Assinie-Mafia : Le maire Hippolyte Ebagnitchie et son conseil, sur le terrain

Le maire donne les consignes aux agents désinfecteurs. (DR)
Le maire donne les consignes aux agents désinfecteurs. (DR)
Le maire donne les consignes aux agents désinfecteurs. (DR)

Lutte contre le covid-19 à Assinie-Mafia : Le maire Hippolyte Ebagnitchie et son conseil, sur le terrain

Le 04/05/20 à 20:48
modifié 04/05/20 à 20:48
A l’instar des élus locaux de Côte d’Ivoire, le maire de la commune d’Assinie-Mafia, Hippolyte Ebagnitchié et son conseil, dès le mot d’ordre du gouvernement à protéger les populations contre la pandémie à coronavirus, se sont lancés dans la campagne à travers plusieurs actions sur le terrain aux fins d’épargner leur localité du covid-19.

Des actions allant de campagnes de sensibilisation sur les mesures barrières notamment le lavage des mains, la distanciation physique et l’interdiction de rassemblement, à des dons aux populations ainsi que la désinfection des lieux publics, ont été menées.

Selon le communiqué produit à l’effet d’exprimer sa gratitude à toutes les organisations non gouvernementale et de la société civile qui ont soutenu et continuent de soutenir la mairie dans cette lutte, le premier magistrat est revenu sur ce qui a été fait.

A l’en croire, outre les campagnes et dons, la municipalité a également réorganisé les activités des marchés d’Assinie et d'Assouindé exclusivement réservé à la vente de denrées alimentaires.

Les clients sont désormais astreints au lavage des mains avant d'accéder à ces marchés. Des dispositifs d’hygiène ont été installés à tout bout de commerces.

Toutefois, se conformant aux décisions de l’Etat ivoirien sur l’interdiction de rassemblement et de la fermeture de tous les espaces à grande affluence , le 20 mars 2020, le conseil a pris un arrêté municipal à l’effet de la fermeture de tous les hôtels, d’interdiction des excursions, des baignades sur toute la plage et sur le plan d’eau lagunaire ainsi que l’accès d’engins roulants (deux roues, quads, 4*4).

Des équipes pour désinfecter les lieux publics en place. (DR)
Des équipes pour désinfecter les lieux publics en place. (DR)



Aussi, depuis le 21 mars 2020, des contrôles de température sont mis en place à l’entrée de la commune d’Assouindé et le quartier France. Ces contrôles sont effectués par des bénévoles de la Croix rouge équipés de thermomètres à infra-rouge, gants, cache-nez, dispositifs de lavage des mains.

Ces opérations sont coordonnées par la mairie, sous le contrôle du médecin du Centre de santé et sous la supervision du directeur départemental de la santé.

Le transport public fait partie des priorités. Dans les gares routières d’Assouindé et d’Assinie et aux différents débarcadères, sont installés des dispositifs de lavage des mains ainsi que sur les places publiques.

Les 28 et 29 mars 2020, des kits sanitaires ont été remis à une vingtaine de quartiers et de villages ainsi qu’à la Cour royale.

Dans cette lutte, comme notifié dans le communiqué, les centres de santé, maternité, commissariat de police, police maritime, sous-préfecture, et autres services publics ont, eux aussi reçu des kits sanitaires, le jeudi 02 avril 2020.

A l’occasion, M. Mouroufié Koko Yao Bernard, sous-préfet d’Assinie-Mafia, au nom des récipiendaires, a traduit la reconnaissance au maire. «Nous sommes ravis de l’engagement du conseil municipal que vous présidez à lutter contre la pandémie dans notre localité. Nous invitons toutes les filles et tous les fils d’Assinie-Mafia à se conformer aux recommandations du gouvernement et à les respecter scrupuleusement à l’effet de nous éviter la maladie», a-t-il exhorté.

A noter que dans la « bataille » contre le covid-19, tous les moyens sont bons pour éviter ou alors éradiquer la maladie de sa localité. C’est donc dans cette pensée, que le conseil municipal a initié une Campagne de désinfection générale de tous les sites recevant du public. Il s’agit notamment des marchés, centres de santé, commissariat, sous-préfecture, les sites de la mairie, les hôtels et établissements assurant le service minimum.

« Nous sommes engagés avec nos populations dans cette lutte. Ensemble, dans le respect des mesures barrières et de toutes les consignes, nous y arriverons », s’est-il réjoui pour ainsi inviter ses populations à s’investir plus dans la lutte.



Le 04/05/20 à 20:48
modifié 04/05/20 à 20:48

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré