Lutte contre le Covid-19 : Shelter Afrique offre une aide de plus de 20 millions de FCfa

Bruno Nabagné Koné remettant symboliquement un kit à un bénéficiaire au nom de Shelter Afrique. (DR)
Bruno Nabagné Koné remettant symboliquement un kit à un bénéficiaire au nom de Shelter Afrique. (DR)
Bruno Nabagné Koné remettant symboliquement un kit à un bénéficiaire au nom de Shelter Afrique. (DR)

Lutte contre le Covid-19 : Shelter Afrique offre une aide de plus de 20 millions de FCfa

Le 04/05/20 à 11:46
modifié 04/05/20 à 11:46
Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a conduit le 30 avril, la délégation de la Fondation Shelter Afrique dans deux quartiers précaires – Koweit à Yopougon et Grand-campement à Koumassi – où l’institution a offert 2000 kits de vivres et de non-vivres évalués à plus de 20 millions de F Cfa à des populations vulnérables.

Un don de 5 millions de F Cfa a également été fait au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique pour renforcer le dispositif sanitaire de riposte contre le Covid-19. Dans chacune des zones visitées, Bruno Nabagné Koné a rassuré les bénéficiaires de ce que le gouvernement met tout en œuvre pour mieux les protéger et les assister face à la pandémie de coronavirus.

C’est en cela que le ministre a rappelé les deux principales initiatives du gouvernement pour combattre la maladie. À savoir l’enveloppe de près de 96 milliards de F Cfa pour mieux équiper les praticiens et les populations à l’effet de briser la chaîne de contamination; et le plan de soutien aux entreprises d’un coût de 1700 milliards de F Cfa pour permettre à l’outil de production de demeurer fonctionnel.

Tout en exprimant la gratitude des populations bénéficiaires, les maires Gilbert Kafana Koné de Yopougon et Cissé Ibrahim Bacongo de Koumassi ont promis de surveiller de près une distribution équitable des dons.

Pour sa part, Edmond Adjikpé, directeur régional de Shelter pour l’Afrique de l’ouest et du centre, a dit la sensibilité de son institution aux difficultés qu’une grande partie de la population rencontre du fait du ralentissement ou de l’arrêt des activités économiques imputables aux mesures de lutte contre le Covid-19. Au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, il était accompagné de Célestin Koala, vice-président de Shelter Afrique.


Le 04/05/20 à 11:46
modifié 04/05/20 à 11:46

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid