Lutte contre le Covid-19: Joseph Séka Séka et les cadres sensibilisent dans les gares et marché de Yakassé-Attobrou

Devant les vendeurs et vendeuses du marché, le ministre et sa suite ont expliqué le bien-fondé du respect des mesures barrières. (DR)
Devant les vendeurs et vendeuses du marché, le ministre et sa suite ont expliqué le bien-fondé du respect des mesures barrières. (DR)
Devant les vendeurs et vendeuses du marché, le ministre et sa suite ont expliqué le bien-fondé du respect des mesures barrières. (DR)

Lutte contre le Covid-19: Joseph Séka Séka et les cadres sensibilisent dans les gares et marché de Yakassé-Attobrou

Le 28/04/20 à 17:55
modifié 28/04/20 à 17:55
Le département de Yakassé-Attobrou a vécu un week-end particulier, le 25 avril. En effet, à l’initiative de la mutuelle de développement de ce village, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Prof. Joseph Séka Séka et des cadres ont pris d’assaut les gares, marchés et ruelles de la ville pour sensibiliser les populations au Covid-19.

En présence du préfet de département, la sensibilisation des chauffeurs et des passagers pour l’application des mesures de sûreté contre le covid-19, a permis à quelques hésitants présentes sur ces lieux, de se doter de cache-nez dans l’immédiat. Au grand marché de la ville, c’est à un véritable enseignement que se sont prêtées les commerçants et usagers venus faire leurs courses.

« Je suis parmi vous, à cause de la maladie à coronavirus qui fait beaucoup de victimes. Quand quelqu’un a la maladie, il la transmet à l’autre. C’est pour cette raison qu’il y a des attitudes à avoir. Il y en a qui disent que le ''koutoukou'' guérit la maladie. Non ! Il tue plutôt ! Quand vous le buvez, vous devenez encore plus fragile à la maladie. Arrêtez sa consommation. Si vous attrapez la maladie, c’est votre mort que vous signez », a-t-il indiqué.

Devant les vendeurs et vendeuses du marché, le ministre et sa suite ont expliqué le bien-fondé du respect des mesures barrières. (DR)
Devant les vendeurs et vendeuses du marché, le ministre et sa suite ont expliqué le bien-fondé du respect des mesures barrières. (DR)



Ce fut l’occasion pour le Prof Brouh Yapo, médecin anesthésiste, réanimateur d’enseigner sur le coronavirus, les dangers encourus et les stratégies adéquate à adopter pour l’éviter. Pour lui, la seule manière de s’attirer cette maladie est le non-respect des mesures barrières et des consignes édictées par le Gouvernement. Il a par ailleurs situé les auditeurs sur l’isolement du malade et l’interdiction de visites.

Des affiches portant sur les mesures de prévention ont, à l’occasion, été distribuées aux représentants des sous-préfectures, des villages et campements, afin qu’ils s’en servent comme moyens de communication. « Le covid-19 est une nouvelle maladie dont les modes de contamination ne sont pas totalement connus.

La science dit que ce virus se retrouve dans le sang et même dans les selles... Une fois infectés, il est difficile de vous soigner, car il n’y a pour l’instant pas de médicaments à disposition pour soigner l’infecté », enseigne le professeur de médecine.

La cérémonie s’est soldée par une opération de remise de matériels aux sous-préfets qui se chargeront de les redistribuer aux différents chefs de communautés et de village. Il faut rappeler que c’est à la suite d’un appel du ministre Joseph Séka Séka aux cadres que 150 seaux à robinets, 36 bidons de 4 litres de savon liquide, 50 cartons de savon solide, 36 sacs de savon en poudre, etc. ont été collecté pour les populations de ce département.



Le 28/04/20 à 17:55
modifié 28/04/20 à 17:55

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid