Solidarité : La Fondation Kouyo soutient les populations vulnérables d'Attécoubé

Le président de la Fondation Kouyo procédant à la remise des kits. (DR)
Le président de la Fondation Kouyo procédant à la remise des kits. (DR)
Le président de la Fondation Kouyo procédant à la remise des kits. (DR)

Solidarité : La Fondation Kouyo soutient les populations vulnérables d'Attécoubé

Le 28/04/20 à 16:07
modifié 28/04/20 à 16:07
Près de 200 kits alimentaires et du matériel de protection sanitaire. C'est le don fait aux cas sociaux de la commune d’Attécoubé par la Fondation Kouyo, le lundi 27 avril 2020. La cérémonie a eu pour cadre la cour de la mairie.

Ce don vise à soutenir les populations vulnérables de ladite commune en cette période de crise sanitaire du Covid-19. C’est une initiative de la Fondation Kouyo et son partenaire le Restaurant Cook-Africa.

Cette action marque le point de départ d’une caravane sociale que les deux structures entendent conduire. Veuves, personnes en situation de handicap, orphelins et retraités sont les principaux bénéficiaires de cette aide. « Je suis moi-même orphelin. Je connais les situations difficiles dans lesquelles une veuve, un nécessiteux peuvent vivre quand ils n’ont aucun soutien. C’est à juste titre qu’il fallait penser à vous en cette période de crise en vous soulageant », a indiqué Kouyo Anderson, Président de la Fondation Kouyo.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre Paulin Danho, premier magistrat de la commune d’Attécoubé. Qui a, pour sa part, remercié les donateurs d’avoir choisi sa commune comme lieu de lancement de leur caravane sociale. « Nous vous remercions d’avoir pensé à nos populations en ces moments difficiles. Votre action cadre avec notre approche de solidarité », a-t-il fait savoir.


Le 28/04/20 à 16:07
modifié 28/04/20 à 16:07

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid