Niablé: La ville pourrait être bientôt coupée du reste du pays






Un pont en pleine dégradation. Un véritable danger pour tous ceux qui empruntent cette voie.
Un pont en pleine dégradation. Un véritable danger pour tous ceux qui empruntent cette voie.
Un pont en pleine dégradation. Un véritable danger pour tous ceux qui empruntent cette voie.

Niablé: La ville pourrait être bientôt coupée du reste du pays

Par (AIP)
Le 28/04/20 à 08:38
modifié 28/04/20 à 08:38
Si rien n’est fait, la voie principale reliant Abengourou à Niablé, une ville ivoirienne frontalière du Ghana, sera bientôt coupée en deux en raison d’une crevasse au niveau du pont construit dans le village d’Affalikro (12 km d’Abengourou), a constaté vendredi l’AIP.

La fosse provoquée par les eaux fluviales à l’entrée d’Affalikro continue de dégrader dangereusement la voie et menace la circulation.

En dehors du trou béant, plusieurs creux et nids-de-poule sont constatés sur cette route à fort trafic.

Les transporteurs et populations, inquiètes de l’état de dégradation avancé de la voie, sollicitent les autorités pour la réhabilitation de la route de Niablé, une ville économiquement viable pour la région et pour le pays.

Par (AIP)
Le 28/04/20 à 08:38
modifié 28/04/20 à 08:38

LES + POPULAIRES

Côte d’Ivoire : Un entrepreneur parcourt 701 Km, à pied de Boundiali à Abidjan, pour interpeller sur la nécessité de la paix. Ministère des Eaux et Forêts : Un programme de logements pour tous les agents a démarré Action sociale : Du matériel orthopédique remis aux personnes en situation de handicap