La mine d’or de Bonikro fait des dons aux formations sanitaires




L’autorité administrative reçoit un échantillon des dons des mains du responsable de la mine d’or de Bonikro.
L’autorité administrative reçoit un échantillon des dons des mains du responsable de la mine d’or de Bonikro.
L’autorité administrative reçoit un échantillon des dons des mains du responsable de la mine d’or de Bonikro.

La mine d’or de Bonikro fait des dons aux formations sanitaires

La compagnie Bonikro Gold Mine (Groupe Afrique Gold) s'est activement engagée dans la lutte contre le coronavirus aux côtés du gouvernement et des autorités administratives régionales et locales de Hiré et Oumé. C'est dans cette optique qu'elle a décidé de soutenir les populations vulnérables de Hiré, d'équiper les formations sanitaires de Hiré et Oumé avec une enveloppe totale de 25 millions de F Cfa.
Ainsi, la mairie de Hiré a reçu la première vague de vivres composés de 10 tonnes de riz, d'une tonne de sucre, de 1600 bouteilles d'huile et des thermomètres infrarouges. Le centre de santé de Hiré et l'hôpital général d’Oumé ont obtenu des équipements de protection et kits sanitaires composés de masques chirurgicaux, gants, gels, visières de protection, combinaisons jetables, sur-chaussures, bouteilles de javel et du savon. C'est la cour de la mairie de Hiré qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise de dons, le 24 avril. A cette occasion, le directeur général de Afrique Gold, Terence Mulpeter, a salué la franche collaboration qui existe entre sa mine, la mairie et les populations des villages impactés.
Quant au député maire de Hiré, Gilbert Francis Kakou, après avoir remercié les donateurs, il a affirmé que ces dons iront aux bénéficiaires.

Sanogo Hassan Cheickna, sous-préfet de Hiré, a félicité la mine de Bonikro qui est sensible au désarroi des populations dans la propagation de la maladie à coronavirus. Pour lui, l'incivisme et l'ignorance sont les facteurs de propagation de cette pandémie. Aussi a-t-il dit merci à Bonikro Gold Mine pour le baume qu'elle vient apporter aux populations.

Afrique Gold avait déjà organisé une formation en collaboration avec l'Institut national de santé publique par vidéoconférence sur le covid-19 à l'intention des responsables de santé de la zone impactée par la mine de Hiré et Oumé. Sans oublier la campagne de sensibilisation du personnel, des sous-traitants, des communautés, les forces de l'ordre et l'administration publique de Divo et Hiré. Toutes ces mesures vigoureuses déployées par la compagnie, selon les responsables, permettent de ne déplorer aucun cas de covid-19, ni avéré, ni soupçonné dans toutes les installations de Afrique Gold en Côte d'Ivoire.

LES + POPULAIRES

Assainissement et drainage à Treichville: Seize familles impactées du quartier Biafra reçoivent des chèques Opérée avec succès d’une ostéonécrose avancée: Ingrid Logbo tient à nouveau sur ses jambes et a retrouvé la joie de vivre Autoroute du Nord: 5 victimes dont 2 décès dans une collision entre deux camions de transport de marchandises