Don du Chef de l'État et du Premier ministre à la Reine des Baoulé / Jeannot Ahoussou-Kouadio à la Reine des Baoulé : « Cet acte est un don du cœur »




Des membres de la Cour royale réceptionnant les dons du Président de la République.
Des membres de la Cour royale réceptionnant les dons du Président de la République.
Des membres de la Cour royale réceptionnant les dons du Président de la République.

Don du Chef de l'État et du Premier ministre à la Reine des Baoulé / Jeannot Ahoussou-Kouadio à la Reine des Baoulé : « Cet acte est un don du cœur »

Le président du Sénat et président de l'Association des élus et cadres du Grand Centre, Jeannot Ahoussou-Kouadio, a remis, le 24 avril, un important don du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, à sa majesté la Reine des Baoulé, Akoua Boni 2, à la cour royale à Sakassou.
Ces dons, destinés à la cour royale, aux différents cantons et tribus ainsi qu'aux 2800 villages du royaume baoulé, sont composés de 30 tonnes de riz, 100 cartons d'huile, 100 cartons de gel hydroalcoolique, 500 dispositifs de lavage des mains et 100 cartons de savon.

Avec le retour massif des populations du royaume dans leurs villages en raison de la pandémie du Covid-19, ce don vise à aider la reine à répondre aux nombreuses sollicitations de ses sujets.
A sa majesté et aux cadres présents, l'émissaire du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre a souligné que "cet acte est un don du cœur" qui traduit l'élan de solidarité en cette période difficile que traverse la Côte d'Ivoire, avec la pandémie du coronavirus.
Pour lui, cette action s'inscrit également dans la continuité de la construction de la Côte d'Ivoire. " Nous voulons dire merci au Président de la République pour cet acte de générosité et de solidarité. Merci de prêter attention à la vie des Ivoiriens. Merci de les accompagner dans la lutte contre le Covid-19. Il faut que les ivoiriens soient de plus en plus solidaires et qu'ils s'aiment les uns les autres", a indiqué Jeannot Ahoussou-Kouadio.
N'Guessan Koffi Lataille, secrétaire d'État en charge des Logements sociaux qui accompagnait le président du Sénat, a relevé que pour se protéger contre la maladie du coronavirus, les enfants du royaume ont été obligés d'abandonner toutes leurs activités pour regagner leurs villages. Ces dons vont contribuer donc à combler les besoins des populations. C'est pourquoi il a dit sa gratitude au Chef de l'État et au Premier ministre.
Au nom de sa majesté, son porte-parole, N'Guessan Koffi, a traduit la reconnaissance de tout le royaume aux deux personnalités pour leur constante sollicitude à l'endroit du peuple baoulé. En particulier pour ces importants dons et pour la libération de Mangoua Jacques, président du conseil régional de Gbêkê et fils de la région ainsi que pour la grâce présidentielle accordée à 18 autres fils de Béoumi depuis la semaine pascale.

Il s'agit, a-t-il rappelé, d'une demande formulée par sa majesté à l'occasion de la visite privée du Président de la République à Sakassou, le 1er février. Il n'a pas omis de remercier le Chef de l'État, au nom de la Reine, pour les travaux de bitumage des rues de Sakassou et surtout pour ceux du futur axe Tiébissou-Sakassou. "Encore plus grande sera notre joie, le jour de l'inauguration de cette route qui, à n'en point douter, contribuera au développement de Sakassou", a souligné le porte-parole de sa majesté Akoua Boni 2.

Par rapport à la lutte contre le Covid-19, il a félicité le Président de la République pour tout le travail accompli avec succès pour freiner la propagation de cette dangereuse maladie et pour la bonne marche de la nation.

"Sa majesté voudrait aussi indiquer que le peuple baoulé sera toujours solidaire du Président de la République, du Premier ministre et du gouvernement dans tous les combats pour le bien-être des populations ivoiriennes", a-t-il ajouté. Avant de saluer l'élan de générosité qui s'est fortement consolidé depuis l'apparition de cette maladie. "L'écho de cet acte de solidarité parviendra à tous les 19 départements du royaume baoulé", a-t-il promis.

Le président du Sénat avait à ses côtés les ministres Sidi Touré, Raymonde Goudou-Coffie, Jean-Claude Kouassi; la conseillère du Président de la République, Jeanne Peuhmond; le préfet de Gbêkê, Tuo Fozié et le maire de Tiébissou, N'Dri Germain.

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid