Appui aux couches impactées par le coronavirus: Le Fonds spécial de solidarité Covid-19 lance ses activités terrain

Le Fss-Covid-19 est sous la tutelle du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly. (DR)
Le Fss-Covid-19 est sous la tutelle du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly. (DR)
Le Fss-Covid-19 est sous la tutelle du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly. (DR)

Appui aux couches impactées par le coronavirus: Le Fonds spécial de solidarité Covid-19 lance ses activités terrain

Le 22/04/20 à 19:43
modifié 22/04/20 à 19:43
Après son installation officielle le 17 avril, par le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, le comité de gestion du Fonds national spécial de solidarité et de soutien humanitaire, dit Fonds spécial de solidarité Covid-19 (Fss Covid 19) veut aller vite. La présidente Madeleine Yao et son équipe sont à la tâche et multiplient les réunions pour définir les différentes approches de terrain.

« Notre ministre de tutelle nous a exhortés à agir dans l’urgence et avec responsabilité. Il a recommandé la transparence dans toutes les opérations, la méthode et la précision dans le travail, le ciblage efficient des bénéficiaires du fonds, un chronogramme de travail sur trois mois axé sur des plans d’actions immédiat et à court terme, et un mode opératoire adapté contexte de crise sanitaire. Ce sont tous ces points que nous avons débattus lors des réunions que nous avons tenues lundi, mardi et mercredi », a indiqué Madeleine Yao ce mercredi 22 avril, au sortir d'une réunion.

Elle a ajouté que dans l’urgence, le Fss-Covid-19 apportera, dès la semaine prochaine, un soutien financier et/ou matériel (vivres, non-vivres, kits hygiéniques), à des familles ayant enregistré un décès lié au coronavirus, à des enfants de la rue confinés en raison de la crise sanitaire, et à des pouponnières et orphelinats. Les bénéficiaires, dans un premier temps, sortiront des bases de données des ministères en charge de la Solidarité, de la Santé et de la Protection sociale.

Le Fonds national spécial de solidarité et de soutien humanitaire, comme l’a indiqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, mardi, dans son discours relatif à la riposte nationale contre le coronavirus, est de 170 milliards de Fcfa. Il sera doté de 50 milliards de Fcfa, dont 20 milliards par le gouvernement ivoirien.

Trois autres fonds ont également été lancés par l’Etat de Côte d’Ivoire. Ce sont, le Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel, d’un montant de 100 milliards de Fcfa et doté de 20 milliards de Fcfa, le Fonds de soutien aux Pme de 150 milliards de Fcfa, couplé du Fonds de soutien aux grandes entreprises de 100 milliards de Fcfa. Ces deux Fonds seront respectivement approvisionnés de 40 et 30 milliards de Fcfa. Enfin, le Fonds de soutien aux filières agricoles et aux secteurs de production alimentaires, avec un objectif de 300 milliards de Fcfa, sera alimenté à hauteur de 50 milliards de Fcfa.


Le 22/04/20 à 19:43
modifié 22/04/20 à 19:43

LES + POPULAIRES

Cocody-Angré : Un commissaire de la PJ tué dans des échanges de tirs avec des braqueurs Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020