Frontière Côte d'Ivoire-Burkina: 14 individus qui contournaient le dispositif sécuritaire, interpellés

Le porte-parole de la Police nationale, le commissaire principal, Bleu Charlemagne. (Dr)
Le porte-parole de la Police nationale, le commissaire principal, Bleu Charlemagne. (Dr)
Le porte-parole de la Police nationale, le commissaire principal, Bleu Charlemagne. (Dr)

Frontière Côte d'Ivoire-Burkina: 14 individus qui contournaient le dispositif sécuritaire, interpellés

Par (AIP)
Le 17/04/20 à 14:56
modifié 17/04/20 à 14:56

Quatorze (14) individus en provenance du Burkina Faso, ont été interpellés par les éléments de la gendarmerie de Ouangolodougou, à la frontière nord de la Côte d’Ivoire, pour contournement du dispositif sécuritaire et sanitaire mis en place par les forces de l’ordre dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus.

L’information émane du porte-parole de la police nationale, le commissaire principal, Bleu Charlemagne, qui s’exprimait, le jeudi 16 avril 2020, lors du point de presse journalier sur la situation du COVID-19, au ministère de la sécurité et de la protection civile.

‘’Hier dans la journée, sur l’axe Ouangolo-layoraba, frontière nord de la Côte d’Ivoire avec le Burkina, les éléments de la gendarmerie de Ouangolo ont interpellé pour flagrant délit de contournement de notre corridor sécuritaire et sanitaire, 14 individus de nationalité burkinabé, tous remis à la police frontière de Ouangolo pour refoulement à Sindou, Burkina Faso d’où ils sont arrivés’’, a indiqué M. Bleu.

Le porte-parole de la police a saisi l’occasion pour appeler à la vigilance de toutes les forces de l’ordre, sans manqué d’inviter ses compatriotes, à la collaboration avec toutes les unités de sécurité, car ‘’il n’y a que comme çà, dans la solidarité, qu’on peut vaincre ce mal’’.

Concernant la situation sécurité nationale au 24ème jour de la mise en œuvre du couvre-feu, M. Bleu a indiqué que dans la nuit du 15 au 16 avril, la police a enregistré 15 individus interpellés pour violation du couvre-feu, un à Abidjan contre 14 à l’intérieur.

Trente-neuf personnes ont été assistées pour détresse sanitaire et dépannage, dont 17 à Abidjan et 22 à l’intérieur. Au niveau des engins mis en fourrière, il s’agit de huit véhicules saisis, tous, à l’intérieur du pays. Quand aux corps enlevés pour les différentes morgues, l’on dénombre cinq corps pour décès naturel, tous à Abidjan.

(AIP)

Par (AIP)
Le 17/04/20 à 14:56
modifié 17/04/20 à 14:56

LES + POPULAIRES

Lutte contre le Vih/Sida: La CECI lance une campagne de sensibilisation et de dépistage dans 16 entreprises Journée mondiale du Sida : Le CNDH en campagne de sensibilisation à Yopougon Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales