Covid-19: L'économie chinoise se remettra bientôt des impacts de l'épidémie, selon un économiste américain

Un travailleur chinois à la tâche. (DR)
Un travailleur chinois à la tâche. (DR)
Un travailleur chinois à la tâche. (DR)

Covid-19: L'économie chinoise se remettra bientôt des impacts de l'épidémie, selon un économiste américain

Le 14/04/20 à 00:27
modifié 14/04/20 à 00:27
Malgré les impacts négatifs de l'épidémie de Covid-19 au premier trimestre, l'économie chinoise va bientôt se rétablir et le pays serait bien engagé sur la voie de l'édification d'une société modérément aisée, a déclaré un chercheur américain cité par l'agence de presse chinoise, Xinhua.

"Nous pouvons simplement dire qu'au premier trimestre, le virus a un effet négatif sur la croissance (économique) chinoise, en partie à cause de la baisse des exportations (...). Cependant, dans l'économie chinoise, la consommation est le principal facteur de croissance", a estimé Khairy Tourk, professeur d'économie à l'Ecole commerciale Stuart de l'Institut de technologie de l'Illinois à Chicago, lors d'un récent entretien avec Xinhua.

La consommation en Chine a connu une hausse de 8% en 2019, ce qui, dans une certaine mesure, pourrait amortir la baisse des exportations, selon M. Tourk.

Grâce aux efforts extraordinaires déployés par le gouvernement chinois pour mobiliser la population ainsi que les organisations d'intérêt public telles que les centres de santé communautaires, "la Chine est en train de remettre son économie sur les rails, avec plus de 90% des détenteurs d'emploi qui sont retournés au travail (et) un redressement des activités immobilières ; on a également constaté une augmentation de la consommation d'électricité ainsi qu'une hausse de la densité du trafic routier", a noté M. Tourk.

"L'économie chinoise est résiliente. Le revers temporaire au premier trimestre sera suivi d'une reprise rapide au deuxième", a souligné l'expert économique.

M. Tourk soutient que l'économie chinoise présente une perspective "positive, en raison de l'investissement dans les nouvelles infrastructures, comme la 5G, l'intelligence artificielle, l'Internet industriel des objets, et le cloud computing".

Les experts américains donnent à la Chine des notes élevées pour ses exploits dans la maîtrise du virus et les conseillers financiers américains recommandent la Chine comme un endroit attrayant pour les investissements, a-t-il dit.

Aux quelques appels pessimistes à un découplage de l'économie entre les Etats-Unis et la Chine, M. Tourk a répondu de manière très directe : "c'est un mythe". Bien qu'il y ait eu un transfert de la Chine vers des pays à moindres coûts de certaines activités nécessitant beaucoup de main-d'œuvre, "il n'y a aucun pays qui puisse rivaliser avec la Chine en terme de taille et de sophistication de sa chaîne d'approvisionnement".

"La Chine est une chaîne d'approvisionnement complète de A à Z. La Chine est le seul pays où les producteurs peuvent trouver une chaîne d'approvisionnement qui couvre pratiquement toute la gamme des sources industrielles", a souligné M. Tourk.

La réponse de la Chine à la pandémie a suscité l'admiration du monde entier, "elle envoie des fournitures à l'Italie (et) à la France", a-t-il noté. "La Chine a fourni une aide humanitaire généreuse aux pays touchés, riches comme pauvres. Elle a envoyé des volontaires médicaux dans différentes parties du monde".

Toujours selon Xinhua, M. Tourk a également exprimé l'espoir de voir les Etats-Unis et la Chine renforcer leur coopération dans la lutte contre le Covid-19.

Source: Agence Xinhua



Le 14/04/20 à 00:27
modifié 14/04/20 à 00:27

LES + POPULAIRES

Droits de l'homme : Des sous-officiers de la gendarmerie et de la police instruits sur la question Construction d'universités et campus: Plus de 163 milliards de FCfa pour Adiaké, Abidjan et Bouaké Club service: La Jeune chambre internationale d’Abidjan renouvelle ses instances