Coronavirus : Le centre de dépistage de Yopougon BAE bientôt disponible

Selon un responsable du chantier, les travaux de construction du centre de dépistage du Coronavirus seront achevés mardi au plus tard. (DR)
Selon un responsable du chantier, les travaux de construction du centre de dépistage du Coronavirus seront achevés mardi au plus tard. (DR)
Selon un responsable du chantier, les travaux de construction du centre de dépistage du Coronavirus seront achevés mardi au plus tard. (DR)

Coronavirus : Le centre de dépistage de Yopougon BAE bientôt disponible

Le 09/04/20 à 22:33
modifié 09/04/20 à 22:33
Le centre de dépistage du Coronavirus, en construction depuis quelques jours, au stade de la BAE à Yopougon, est presqu’achevé. Les travaux qui se déroulent désormais sous haute surveillance policière sont très avancés. La toiture est déjà couverte. Selon un responsable du projet, rencontré sur le chantier, les travaux seront achevés mardi prochain, au plus tard.

Rappelons que ces travaux ont été perturbés le premier jour par les habitants du quartier Toits rouges, opposés à ce projet. Ils estiment en effet, que ce centre est trop proche de leurs domiciles et mettaient de ce fait, leur vie en danger. Une partie du matériel de construction du centre a été détruite.

Il a fallu attendre le lendemain pour que les travaux reprennent. Et cela, après l’intervention du Préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi, qui est allé expliquer aux populations inquiètes, la nature et le but du projet.

Plusieurs personnes ont par ailleurs été arrêtées à la suite de cet incident. Selon le Commissaire Bleu Charlemagne, porte-parole de la Police nationale, ces personnes répondront de leurs actes devant les tribunaux.


Le 09/04/20 à 22:33
modifié 09/04/20 à 22:33

LES + POPULAIRES

Port-Bouët: En campagne contre la Covid-19, Solibra offre des équipements de protection au « marché Jean Folli » Lutte contre la Covid-19 : La méthode ML2D présentée au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Covid-19: Le ministère de la Sécurité invite à la collaboration des populations pour dénoncer les violations des mesures sanitaires