Secteur privé : La Chambre de commerce évalue l’impact du Covid-19 sur les activités des entreprises

Les plus hauts responsables de l’institution consulaire ont sillonné plusieurs entreprises privées pour s’enquérir de leurs difficultés actuelles. (Dr)
Les plus hauts responsables de l’institution consulaire ont sillonné plusieurs entreprises privées pour s’enquérir de leurs difficultés actuelles. (Dr)
Les plus hauts responsables de l’institution consulaire ont sillonné plusieurs entreprises privées pour s’enquérir de leurs difficultés actuelles. (Dr)

Secteur privé : La Chambre de commerce évalue l’impact du Covid-19 sur les activités des entreprises

Le 08/04/20 à 21:25
modifié 08/04/20 à 21:25
Que ce soit à l’Ivoirienne des plastiques (IPlast), à la Société internationale de charcuterie et de salaison (Sics) ou encore à Resto Plus où elle s'est rendue, jeudi et vendredi, ce sont pratiquement les mêmes préoccupations que la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-CI) a pu noter : perturbation des importations venant notamment de la Chine et des pays européens, dysfonctionnement des activités, augmentation des charges, baisse drastique de l’activité sur le plan local, chômage technique, menace de poursuite judiciaire et risque de faillite.

La crise sanitaire causée par le Covid-19 que vit la Côte d’Ivoire et le monde entier frappe de plein fouet les entreprises ivoiriennes. Et les perspectives à court terme sont beaucoup moins favorables quand le risque d’un confinement total devient de plus en plus grand, à l’aune de l'augmentation du nombre de personnes infectées (245 cas à travers le pays au 4 avril).

Aussi, la Chambre de commerce, à en croire son président, Faman Touré, dans sa mission d’appui aux entreprises, a pris l’engagement d’être le porte-voix des entreprises ivoiriennes auprès du gouvernement qui, du reste, a annoncé plusieurs mesures visant à soulager le secteur privé.

« Nous avons pris la pleine mesure de vos difficultés. Certaines solutions sont à notre portée, mais pour les autres, nous les porterons à la connaissance du gouvernement afin que son action soit le plus efficace possible. C’est le lieu pour moi de vous inviter à la solidarité entre vous opérateurs économiques et entre les autorités gouvernementales et vous », a indiqué Faman Touré, tout en se félicitant de la résilience dont les entreprises ivoiriennes font preuve jusqu’à présent.

Rappelons que le 31 mars, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, avait annoncé un plan de soutien économique, social et humanitaire de 1700 milliards de FCfa dont 650 milliards comme fonds d’appui aux secteurs clés de l’économie.

Dans son rôle d’appui aux Pme, la Chambre de commerce a organisé, la semaine dernière, une série de formations visant à permettre aux entreprises de mettre en œuvre un système de travail à distance.


Le 08/04/20 à 21:25
modifié 08/04/20 à 21:25

LES + POPULAIRES

Abobo-Biabou/Covid-19 : Un Centre d’éducation communautaire reçoit des dons d’Inner Wheel club des II Plateaux Noix de cajou/Le ministre Gaoussou Touré aux producteurs : « Le prix de 400 F CFA/Kg va être appliqué » Côte d'Ivoire/Covid-19 : Point de la situation au samedi 6 juin 2020