Coronavirus: Moussa Dosso sensibilise les acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques

Moussa Dosso, ministre des ressources animales et halieutiques (au fond en blanc) lors de la visite. (DR)
Moussa Dosso, ministre des ressources animales et halieutiques (au fond en blanc) lors de la visite. (DR)
Moussa Dosso, ministre des ressources animales et halieutiques (au fond en blanc) lors de la visite. (DR)

Coronavirus: Moussa Dosso sensibilise les acteurs du secteur des ressources animales et halieutiques

Le 07/04/20 à 20:46
modifié 07/04/20 à 20:46
La maladie à coronavirus (Covid-19) prend de plus en plus de l’ampleur. Pour rompre cette chaîne de contamination, Moussa Dosso, ministre des Ressources animales et halieutiques était ce mardi 7 avril 2020, sur le terrain. Cela, à l'effet de sensibiliser les acteurs du secteur animal et halieutique à la dangerosité de cette pandémie.

Au cours de cette visite de terrain, Moussa Dosso s’est rendu au centre vétérinaire antirabique de Cocody, chez les femmes mareyeuses d’Anoumabo (Marcory) et acteurs du port de pêche de Treichville.

Au centre vétérinaire, il a salué le travail accompli par les vétérinaires en travaillant aussi bien sur le monde animal que sur le monde humain. Selon lui, « les hommes et les animaux partagent à 80% les mêmes pathologies et 80% des maladies des hommes proviennent des animaux ».

Moussa Dosso n'a pas manqué de rappeler que la proximité entre l'homme et l'animal est tellement étroite qu'un « homme a transmis le Covid19 à son chat qui a fait la maladie », raison pour laquelle on ne parle ni de santé animale ni de santé humaine, mais plutôt d'une même et unique santé. Il a donc invité tous les détenteurs d'animaux domestiques à veiller à la mise à jour de leurs carnets de vaccination.

Poursuivant, Moussa Dosso a exhorté la population à prendre conscience du danger qu’elle encourt en ne respectant pas les règles d'hygiène et de sécurité établies par le gouvernement.

Après Cocody, la délégation du ministre a mis le cap sur le site des femmes mareyeuses de la commune de Marcory-Anoumanbo. A cette étape, le ministre a donné le même message de sensibilisation. Notamment, le respect et l’application des mesures barrières de sécurité nécessaires pour mettre un terme au Covid-19. « Vous êtes en contact avec l'alimentation. Vous devez redoubler de vigilance pour qu'ici encore on puisse stopper la propagation de cette pandémie », a conseillé le ministre.

Aussi a-t-il rappelé aux mareyeuses qu’aujourd'hui la préoccupation majeure de la population, est d'avoir des ressources animales et halieutiques fraîches à leur disposition mais surtout à bon prix. D’où l’importance de l’application des mesures barrières de sécurité. « Faites l'effort d'avoir un masque chaque fois que vous êtes à l'extérieur, utilisez de l'eau et du savon pour laver les mains ou le gel hydro-alcoolique pour qu’ensemble, nous puissions briser la chaîne de transmission du virus », a-t-il poursuivi.

Concernant les difficultés liées aux activités économiques, Moussa Dosso a assuré que son ministère, avec la collaboration du gouvernement s'attèle à prendre les dispositions nécessaires pour la relance des activités de ces dames afin de leur permettre d'être compétitives sur le marché local.

Présent à cette cérémonie, le maire de la commune de Marcory, Aby Raoul, a remercié le ministre Moussa Dosso pour cette visite. Par ailleurs, il en a profité pour solliciter son aide afin d’aider les femmes mareyeuses en ce qui concerne l’exportation de leurs productions.

Quant à Mme Danho Monique, présidente de l’Association des femmes mareyeuses de Marcory-Anoumanbo, elle a assuré le ministre que les mesures barrières prises par le gouvernement pour freiner l’expansion du Covid-19 seront scrupuleusement respectées.

Au port de pêche de Treichville, Moussa Dosso s’est félicité du fait qu’aucune rupture de stock en poissons ne sera constatée. En plus, en dépit du fait que 70% des employés de cette entreprise soit au chômage technique, elle a maintenu le salaire de ceux-ci.

Moussa Dosso a également remercié toutes les entreprises qui sont dans cette dynamique parce que, souligne-t-il, « nous sommes dans une période de solidarité ». Il a encore lancé un appel au sursaut national car cette pandémie existe bel et bien. « Nous avons plus d’un million de contaminés dans le monde avec des dizaines de milliers de personnes décédées. Tous ces chiffres doivent nous interpeller pour changer notre comportement vis-à-vis de cette pandémie », a-t-il exhorté.

Afin de faciliter l’application des mesures barrières aux acteurs des ressources animales et halieutiques, Moussa Dosso a fait des dons aussi bien en nature qu'en numéraire aux différentes structures visitées.

Source : Sercom


Le 07/04/20 à 20:46
modifié 07/04/20 à 20:46

LES + POPULAIRES

Port-Bouët: En campagne contre la Covid-19, Solibra offre des équipements de protection au « marché Jean Folli » Lutte contre la Covid-19 : La méthode ML2D présentée au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Covid-19: Le ministère de la Sécurité invite à la collaboration des populations pour dénoncer les violations des mesures sanitaires