Lutte contre le coronavirus / Région du Sud-Comoé: Duncan offre 30 millions de vivres et non vivres

don 2

Lutte contre le coronavirus / Région du Sud-Comoé: Duncan offre 30 millions de vivres et non vivres

Le 04/04/20 à 17:09
modifié 04/04/20 à 17:09
Le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, affiche sa solidarité vis-à-vis des couches sociales défavorisées, de la région du Sud-Ouest, touchées par la crise sanitaire que traverse actuellement la Côte d’Ivoire. A travers, en effet, une caravane de la solidarité qui a sillonné les quatre départements de la région, il vient de leur offrir des lots de vivres et non vivres, d’une valeur de 30 millions F cfa. Il s’agit, pour les vivres, de denrées alimentaires de première nécessité : riz, tomate, pâtes alimentaires, boîtes de sardines, huile... En ce qui concerne les non-vivres, il s’agit plutôt de lots de seaux (100 litres), de papiers mouchoirs, etc.

En plus, Daniel Kablan Duncan a ajouté la somme de cinq millions F Cfa en numéraire, pour compléter les vivres et non vivres.

Au cours de la cérémonie de remise officielle, dans l’enceinte de la mairie de Grand-Bassam, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé, par ailleurs, président du Conseil régional de la région du Sud-Comoé, a traduit la reconnaissance des bénéficiaires. «Je prends la parole pour dire merci au nom des quatre départements de la régions, à savoir Aboisso, Adiaké, Grand-Bassam et Tiapoum. Merci à notre cher vice-Président qui a bien fait de penser aux couches défavorisées, en ces temps si difficiles», a-t-il fait savoir.

Absent, Daniel Kablan Duncan a été représenté par son directeur de cabinet adjoint, Enoh, Ephrem. Il a expliqué les raisons essentielles pour lesquelles le vice-Président de la République a choisi de faire parler son cœur, à travers ce don. « C’est en qualité de député de Grand-Bassam, et fils de la région du Sud-Comoé qu’il a tenu à participer à cet élan de solidarité», a-t-il affirmé. Il a, ensuite, ajouté que Daniel Kablan Duncan profite de cette occasion pour saluer ses frères et sœurs du Sud-Comoé et les invite à faire leurs les mesures recommandées par les autorités ivoiriennes. Le représentant du vice-Président les a exhortés à faire fi de l’automédication. Il leur a demandé de se rendre à l’hôpital ou d’appeler les numéros verts, mis à la disposition de la population.

Soutien et caution

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulod, a salué, à sa juste valeur, le geste louable du vice-Président Duncan, ainsi que l’esprit de fraternité, d’union et de solidarité qui l’anime. Le maire a ajouté que par cet acte de solidarité, le vice-Président Duncan apporte son soutien et sa caution à l’opération «Grand-Bassam Solidarité » initiée par la mairie. Pour le maire Moulod, cette initiative vise à apporter «notre solidarité aux personnes vulnérables en proie à la crise du coronavirus. «Dans notre commune, des personnes ont perdu leurs emplois du fait des mesures prises pour protéger la population contre la crise sanitaire », a-t-il indiqué, en précisant que « c’est à ces personnes que nous entendons apporter notre aide, pour les aider face à la précarité ».

Après Bassam, c’est la localité d’Aboisso qui a accueilli la deuxième étape de cette caravane. Ici aussi, le représentant du vice-Président de la République a remis officiellement les lots de la localité aux responsables administratifs locaux.

Il a expliqué qu’une clé de répartition a été arrêtée de commun accord avec les administrations des villes concernées. Ces différentes cérémonies se sont déroulées en présence d’élus locaux, de responsables administratifs et politiques.

Envoyé spécial

Le 04/04/20 à 17:09
modifié 04/04/20 à 17:09

LES + POPULAIRES

Action sociale/Bakayoko-Ly Ramata aux personnes en situation de handicap : « Votre potentiel compte dans le développement de la Côte d’Ivoire ! » Ecole inclusive : Plus de 150 enseignants formés et 30 écoles réalisées Lutte contre le Covid-19 : Une entreprise japonaise vole au secours de l’Etat