Lutte contre le Covid-19 : Plus de 10 milliards de Fcfa d’appui direct aux abonnés à faible revenu

Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies renouvelables. (Julien MONSAN)
Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies renouvelables. (Julien MONSAN)
Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies renouvelables. (Julien MONSAN)

Lutte contre le Covid-19 : Plus de 10 milliards de Fcfa d’appui direct aux abonnés à faible revenu

Le 01/04/20 à 19:17
modifié 01/04/20 à 19:17
Suite aux mesures portant sur le secteur de l’énergie annoncées par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, dans son adresse du 31 mars aux ivoiriens, le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a lu, hier, devant la presse, un communiqué explicatif de la décision gouvernementale.

Il l’a fait dans le cadre de la conférence de presse journalière relative à la lutte contre la maladie à coronavirus, à la salle de conférences du ministère de la Sécurité et de la Protection civile au Plateau. Abdourahmane Cissé a marqué la volonté de l’État de Côte d’Ivoire de soutenir les populations les plus vulnérables et d’atténuer l’impact de la pandémie chez les plus démunis.

Pour les paiements des factures d’électricité durant cette crise sanitaire, plus de 10 milliards de F CFA d’appui direct seront donc accordés aux abonnés à faible revenu. « Le gouvernement a décidé de la prise en charge des factures d’électricité des ménages abonnés au tarif social devant être payées en avril et mai 2020 (...). Cette mesure bénéficie à 40 % du nombre total d’abonnés, soit un million de ménages », a indiqué le ministre.

Pour ceux qui ont déjà réglé leur facture incluant cette période, des avoirs équivalents leur seront octroyés sur les prochaines factures. Quant aux abonnés en mode prépayé, la prise en charge de l’État leur sera octroyée dès la semaine prochaine sous la forme d’un crédit d’énergie gratuit. « Les modalités pratiques pour disposer de crédit seront communiquées par la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) », a précisé le représentant du gouvernement.

Abdourahmane Cissé a également fait savoir que le paiement des factures d’électricité sera différé de trois mois. Celles dont les dates limites sont d’avril et de mai 2020 pourront être réglées respectivement en juillet et août 2020. « Cette mesure signifie qu’aucune pénalité ne sera imputée au client et qu’il n’y aura aucune suspension de la fourniture d’électricité pour cause d’impayé durant cette période », a-t-il rassuré. Avant d’ajouter que le règlement des factures peut se faire en plusieurs paiements.

Une commande de 28 milliards de F CFA en médicaments bientôt disponible

A son tour, le directeur commercial de la Nouvelle pharmacie de la santé publique (Npsp), Serge Yapo, qui s’exprimait au nom du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique (Mshp), a fait savoir qu’une commande supplémentaire de médicaments, d’intrants et de consommables, d’un montant de 28 milliards de F CFA, sera réceptionnée par la Npsp dans une à deux semaines.

Cet arsenal thérapeutique et de prise en charge des patients, comprenant également des tests et des combinaisons, viendra compléter le stock déjà disponible à la Nouvelle pharmacie de la santé publique. « On a déjà des médicaments. Il s’agit d’ajuster les stocks parce qu’on ne sait pas comment la pandémie va évoluer. 70 à 80 % de ces médicaments-là sont déjà dans nos entrepôts », a tenu à préciser le directeur commercial de la Npsp.

Serge Yapo a également affirmé que l’important don de matériel médical, composé de gants, de masques, de bavettes, de tests, de casques, etc., reçu récemment par l’État de Côte d’Ivoire, sera redistribué dans un délai de dix jours dans les structures sanitaires à l’échelle nationale. « La Npsp, sur instruction du ministre de la Santé, a mis en place un plan d’urgence d’approvisionnement, qui se déploie à partir d’aujourd’hui », a-t-il rapporté.

16 personnes interpellées pour violation du couvre-feu

Sur le volet sécuritaire, le commissaire Bleu Charlemagne a noté qu’au neuvième jour de la mise en œuvre des mesures de lutte contre la maladie à coronavirus, 16 individus ont été interpellés dans la nuit du 31 mars au 1er avril pour violation du couvre-feu. Huit personnes ont été assistées dans le cadre d’une urgence médicale. Trois dépouilles ont été enlevées des suites de décès naturels et ont été conduites à la morgue. « A ce jour, 473 personnes ont été interpellées pour violation de couvre-feu, 76 engins ont été mis en fourrière et 41 personnes ont été assistées pour urgence médicale », a conclu Bleu Charlemagne.


Le 01/04/20 à 19:17
modifié 01/04/20 à 19:17

LES + POPULAIRES

Cocody-Angré : Un commissaire de la PJ tué dans des échanges de tirs avec des braqueurs Décès du ministre Sidiki Diakité: Dominique Ouattara exprime la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée Cour d’appel d’Abidjan : 6291 dossiers enregistrés pendant l’année judiciaire 2019-2020