Assemblée nationale: L’ouverture de la session ordinaire reportée à cause du coronavirus.

Merheb Carmen, la porte-parole de l’Assemblée nationale.
Merheb Carmen, la porte-parole de l’Assemblée nationale.
Merheb Carmen, la porte-parole de l’Assemblée nationale.

Assemblée nationale: L’ouverture de la session ordinaire reportée à cause du coronavirus.

Le 30/03/20 à 00:00
modifié 30/03/20 à 00:00
Initialement prévue demain 1er avril, l’ouverture officielle de la session ordinaire de l’Assemblée nationale a été reportée à une date ultérieure. «La cérémonie solennelle marquant l’ouverture de la session ordinaire 2020 de l’Assemblée nationale est reportée à une date qui sera fixée en fonction de l’évolution de la crise sanitaire liée au coronavirus», indique un communiqué lu par Merheb Carmen, porte-parole de l’institution.
Cette note, portée à la connaissance des journalistes hier, au sein de l’institution, explique par ailleurs que ce report est lié à la situation de crise sanitaire que traversent la Côte d’Ivoire et la quasi-totalité des pays dans le monde entier. Afin d'«observer strictement les mesures de sauvegarde prises par le Président de la République».
Dans ses recommandations en date du 16 mars, le Conseil national de sécurité (Cns) a interdit les rassemblements de plus de cinquante personnes.
Or, à la cérémonie solennelle d’ouverture, sont conviées plusieurs autorités dont le Président de la République, le vice-Président, le Premier ministre, les présidents d’institution, les membres du gouvernement et l’ensemble des corps constitués.

La porte-parole a également indiqué que le bureau de l’Assemblée nationale appréciera la situation et fixera une date pour l’ouverture de cette session. Ce, au regard de l’évolution de la crise sanitaire. Merheb Carmen a, de ce fait, expliqué que «conformément à l’article 10 du règlement de l’Assemblée, le Bureau se réunira régulièrement, sous la présidence du président de l’Assemblée nationale, pour évaluer et apprécier la situation, en étroite relation avec les services sanitaires du pays».

L'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire au Plateau



Il faut rappeler que l’ouverture de la session ordinaire de l’Assemblée nationale est avant tout constitutionnelle. En effet, l’article 94, en son alinéa 2, stipule que «la session ordinaire de l’Assemblée nationale commence le premier jour ouvrable du mois d’avril et prend fin le dernier jour ouvrable du mois de décembre».

Le communiqué précise, en outre, que la cérémonie de la rentrée solennelle est mise à profit par le président de l’Assemblée nationale pour établir le bilan des sessions ordinaires et extraordinaires précédentes. Mais aussi pour donner son appréciation sur l’actualité politique et sociale. C’est à cette occasion qu’il trace les sillons de l’année législative à venir.

A la suite de la porte-parole, le secrétaire général de l’Assemblée nationale est aussi venu porter à la connaissance de la presse une opération de désinfection de l’institution. «Elle doit toucher le bâtiment principal ainsi que l’ensemble des bureaux annexes», a précisé Alain Addra. Il a ajouté que cette opération est organisée en collaboration avec l’Institut national d’hygiène publique (Inhp).

Le 30/03/20 à 00:00
modifié 30/03/20 à 00:00

LES + POPULAIRES

Abobo-Biabou/Covid-19 : Un Centre d’éducation communautaire reçoit des dons d’Inner Wheel club des II Plateaux Noix de cajou/Le ministre Gaoussou Touré aux producteurs : « Le prix de 400 F CFA/Kg va être appliqué » Côte d'Ivoire/Covid-19 : Point de la situation au samedi 6 juin 2020