Circulation entre Abidjan et les autres villes: Les laissez-passer délivrés à partir du 30 mars (gouvernement)

Benjamin Efoly, directeur du cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile. (Dr)
Benjamin Efoly, directeur du cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile. (Dr)
Benjamin Efoly, directeur du cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile. (Dr)

Circulation entre Abidjan et les autres villes: Les laissez-passer délivrés à partir du 30 mars (gouvernement)

Par CICG
Le 28/03/20 à 11:21
modifié 28/03/20 à 11:21
Le directeur du cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Benjamin Efoly, a annoncé, le vendredi 27 mars 2020 à Abidjan, que les laissez-passer seront gratuitement délivrés aux bénéficiaires des autorisations préalables de circulation, à compter du 30 mars 2020.

C’était à l’ occasion d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, Aka Aouélé, son collègue en charge du Commerce, Souleymane Diarrassouba et du directeur général de la police, Youssouf Kouyaté.

Selon Benjamin Efoly, cette autorisation est délivrée en fonction de l’urgence qui justifie le déplacement. A Abidjan, les laissez-passer seront délivrés au cabinet du ministre de la Sécurité et de la Protection civile. A l’intérieur du pays, ils le seront par les préfets de département.

Le directeur du cabinet du ministre de la sécurité et de la Protection civile a expliqué que le report de l’entrée en vigueur de l’interdiction de sortir d’Abidjan a été décidé par le Chef de l’Etat pour permettre à de nombreuses personnes bloquées à Abidjan et à l’intérieur du pays de rentrer chez elles.

Quant au ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, il a assuré de la disponibilité des produits de grande consommation. Il a surtout soutenu que le gouvernement mettra tout en œuvre pour stabiliser les prix des denrées.

Pour sa part, le directeur général de la police, Youssouf Kouyaté a fait le point du couvre-feu du jeudi 26 mars 2020. Il a annoncé que 86 personnes ont été interpellées, 02 personnes malades ont été assistées et 02 véhicules ont été mis en fourrière. Il a indiqué que toutes ces opérations se font dans le respect des droits de l’homme.

Par CICG
Le 28/03/20 à 11:21
modifié 28/03/20 à 11:21

LES + POPULAIRES

Décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly : La réaction de la CGECI Libération des voies de passage des eaux de drainage: Anne Ouloto veut des solutions définitives pour Allabra, Bonoumin et Palmeraie Examen du Bepc 2020 : Les mesures barrières renforcées pour l’épreuve orale