Ligue 1: Rien n’est encore joué pour le maintien

Les Guêpes de Williamsville sont déterminées à se battre pour le maintien. (Dr)
Les Guêpes de Williamsville sont déterminées à se battre pour le maintien. (Dr)
Les Guêpes de Williamsville sont déterminées à se battre pour le maintien. (Dr)

Ligue 1: Rien n’est encore joué pour le maintien

Le 24/03/20 à 22:10
modifié 24/03/20 à 22:10
I l n’y a que quatre clubs qui sont mathématiquement à l‘abri d’une relégation en ligue2. Le Racing club d’Abidjan, le Fc San Pedro, la Soa et l’Asec ne risquent rien, même s’ils perdent leurs six derniers matches.

La lutte pour le maintien concerne essentiellement les clubs qui n’ont pas encore franchi la barre des 30 points en 20 matches. Si le Wac (13e, 15 pts) et Issia Wazi (14e, 13pts) sont les deux clubs véritablement en danger de relégation, l’Asi d’Abengourou (8e, 27pts), Sol Fc (9e, 27 pts), l’Africa Sports (10e, 23 pts), Gagnoa (11e, 21pts) et Bouaké Fc (12e, 19pts) ne sont pas non plus à l’abri d’une surprise désagréable. Dans une ligue1 2019-2020 où le moindre faux pas a des conséquences immédiates sur le rang, ces cinq équipes savent ce qu’elles auront à faire dès la reprise des hostilités. Mais combien de temps va durer cette trêve relative à la situation sanitaire que connaît le pays ? L’inquiétude est palpable dans certaines écuries qui s’interrogent sur comment gérer le quotidien et maintenir la forme de leurs athlètes en attendant la reprise. « C’est sûr que cela va avoir des répercussions sur la forme des athlètes. Le plus difficile sera de s’assurer que les joueurs, même à domicile, essaient de maintenir la forme avec des entraînements spécifiques », a déclaré Lignon Nagueu Georges, l’entraîneur de l’Africa Sports.

La fraîcheur physique et la capacité à remobiliser les troupes seront cruciales. Il faut s’attendre à des renversements de situation, comme cela avait été le cas au retour de la trêve internationale qui a eu lieu entre les mois d’octobre et de novembre. On se souvient que le retour à la compétition avait mal tourné pour l’équipe de Sol Fc qui, pourtant, faisait la course en tête du classement après trois journées.

Aujourd’hui, les protégés du président Sanogo Souleymane se débattent dans le milieu du tableau. Dans cette bataille indécise pour le maintien, le Wac a montré qu’il a encore des ressources pour échapper au purgatoire. Les coéquipiers de Dagrou Armand ont enchaîné deux victoires successives avant la suspension des compétitions. Pour les six dernières journées, les joueurs du président Abackar Traoré affronteront respectivement San Pedro, Gagnoa, Issia, Bouaké, l’Asec et Sol Fc. Le calendrier pour chaque équipe sera également déterminant dans le décompte final.

Le 24/03/20 à 22:10
modifié 24/03/20 à 22:10

LES + POPULAIRES

Coronavirus/Couvre-feu : Trois corps enlevés et 16 personnes interpellées dans la nuit de samedi à Dimanche Crise sanitaire : Voici les numéros utiles pendant le couvre-feu et suspiscion de symptômes… Covid19 / Propositions des lecteurs: Il faut créer un comité chargé de recueillir les dons