Diplomatie: Marcel Amon-Tanoh cède son fauteuil à Ally Coulibaly

Marcel Amon-Tanoh (à droite), le ministre des Affaires étrangères sortant remettant les dossiers à son intérimaire, Ally Coulibaly (à gauche), ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur.  (PORO DAGNOGO)
Marcel Amon-Tanoh (à droite), le ministre des Affaires étrangères sortant remettant les dossiers à son intérimaire, Ally Coulibaly (à gauche), ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur. (PORO DAGNOGO)
Marcel Amon-Tanoh (à droite), le ministre des Affaires étrangères sortant remettant les dossiers à son intérimaire, Ally Coulibaly (à gauche), ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur. (PORO DAGNOGO)

Diplomatie: Marcel Amon-Tanoh cède son fauteuil à Ally Coulibaly

Le 24/03/20 à 21:49
modifié 24/03/20 à 21:49
Marcel Amon-Tanoh a officiellement passé la main. Ministre des Affaires étrangères sortant, il a remis, hier, les dossiers se rapportant au département ministériel au ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly, chargé désormais d’assurer l’intérim.

La cérémonie de passation des charges entre les deux personnalités a eu lieu sous la supervision du secrétaire général du gouvernement, Atté Eliane Bimanagbo, au ministère des Affaires étrangères au Plateau. Marcel Amon-Tanoh, après avoir fait le point sur les dossiers sur lesquels il travaillait, s’est félicité du choix de son successeur. « De mon point de vue, il est la personnalité la mieux placée pour assurer cette fonction (...) Nous avons de tout temps travaillé ensemble.

Nous étions ensemble à l’Assemblée générale des Nations unies, au sommet de l’Union africaine, dans les sommets sous-régionaux. Je n’ai donc aucun doute que vous pourrez continuer à relever les défis de la diplomatie ivoirienne », a-t-il lancé à l’endroit du ministre Ally Coulibaly. Tout en lui exprimant sa disponibilité : « Au besoin, vous aurez tout mon soutien ». L’ancien ministre des Affaires étrangères a tenu à féliciter ses ex-collaborateurs pour leur abnégation, leur dévouement et leur sens du devoir. « Vous avez à votre disposition une administration compétente, loyale et dévouée », a-t-il dit à son remplaçant. Marcel Amon-Tanoh s’est dit heureux d’avoir servi la République à cette fonction étatique.

Ally Coulibaly, lui, a rendu hommage à celui qu’il remplace à ce poste pour le travail abattu afin de rehausser la diplomatie ivoirienne. Il a salué son intégrité, la loyauté qu’ils n’ont cessé de manifester au Président de la République, Alassane Ouattara. « Notre compagnonnage ne date pas d’aujourd’hui. Nous avons le même maître. Plus que des relations de travail, nous avons eu des relations de proximité qui font que nous ne sommes nullement en terrain inconnu parce que vous m’avez assuré de votre disponibilité », a-t-il fait savoir.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères a rassuré les travailleurs de ce ministère et le personnel diplomatique quant à sa volonté d’œuvrer avec eux pour dynamiser la diplomatie ivoirienne. « Je suis confiant parce que vous êtes là, chers frères et sœurs, tous mobilisés à mes côtés pour servir notre belle nation », s’est-il réjoui. Ally Coulibaly n’a pas manqué de remercier le Chef de l’État pour l’avoir choisi pour occuper de façon intérimaire cette fonction.

Le 24/03/20 à 21:49
modifié 24/03/20 à 21:49

LES + POPULAIRES

Tabaski 2020: Prières pour des élections apaisées à Daoukro Semaine nationale de propreté 2020: Anne Ouloto : « Nous n’avons pas d'autre choix que d’apprendre à vivre sainement » Lutte contre le Covid-19 : Le RAMI2E en campagne dans le village d'Ebrah