Bingerville : Les marchés désormais fermés à 16h

Le marché principal de Bingerville ferme à 16h. (DR)
Le marché principal de Bingerville ferme à 16h. (DR)
Le marché principal de Bingerville ferme à 16h. (DR)

Bingerville : Les marchés désormais fermés à 16h

Le 24/03/20 à 16:16
modifié 24/03/20 à 16:16
Outre les mesures prises par le gouvernement pour lutter farouchement contre le Covid-19, le Conseil municipal de Bingerville qui se soucie de la santé et du bien-être de ses populations, a décidé de fermer les marchés installés sur son périmètre à 16h tous les jours.

C’est à travers un communiqué que le député-maire, Issouf Doumbia et son conseil ont porté l’information à la population. Il s’agit pour eux, de renforcer les dispositions prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 sur leur territoire.

Désormais, les marchés qui ouvrent entre 5h30 et 6h du matin, seront fermés à 16h. Ce, selon la note, pour protéger les populations, les vendeurs et tous visiteurs contre cette pandémie. C’est aussi une astuce pour nettoyer le marché.

Aussi, plusieurs autres mesures ont été prises. Notamment, la fermeture pour 15 jours renouvelables, des maroquineries, accessoires de téléphone, maquis, bars et restaurants, débits de boissons et assimilés. Les conducteurs des véhicules affectés au transport public sont désormais astreints à une obligation de réduction de personnes à transporter. Trois (3) passagers pour les véhicules de 5 places et qui doivent arborer chacun un manque et dix (10) pour les minicars (Gbaka). Tout conducteur de véhicules affecté au transport public et son apprenti doivent arborer chacun un masque ou un cache-nez.

Pour les cérémonies, toute levée du corps est limitée à 10 personnes. Les veillées funéraires strictement interdites. Les fêtes de génération dans les villages sont suspendues. Toute célébration de mariage est désormais limitée à quatre personnes.


Le 24/03/20 à 16:16
modifié 24/03/20 à 16:16

LES + POPULAIRES

Tabaski 2020: Prières pour des élections apaisées à Daoukro Semaine nationale de propreté 2020: Anne Ouloto : « Nous n’avons pas d'autre choix que d’apprendre à vivre sainement » Lutte contre le Covid-19 : Le RAMI2E en campagne dans le village d'Ebrah