Africa Sports : Aboubacar Dosso, l’autre prétendant au poste de président

Aboubacar Dosso, vice-président chargé de l’administration et de l’organisation à l'Africa Sports. (DR)
Aboubacar Dosso, vice-président chargé de l’administration et de l’organisation à l'Africa Sports. (DR)
Aboubacar Dosso, vice-président chargé de l’administration et de l’organisation à l'Africa Sports. (DR)

Africa Sports : Aboubacar Dosso, l’autre prétendant au poste de président

Le 24/03/20 à 08:02
modifié 24/03/20 à 08:02
Aboubacar Dosso a l’Africa Sports chevillé au corps. A 57 ans, l’histoire de ce cadre originaire de la région du Bafing avec le club vert et rouge date, dit-il, de sa tendre enfance. « Dans ma famille, tout le monde est supporter de l’Asec Mimosas. Il n’y a que moi seul qui suis Africa Sports. C’est un peu compliqué, mais c’est comme ça. Je n’arrive pas à l’expliquer », confie-t-il.

Naguère présent sur la liste des supporters ou sur les papiers du comité directeur, l’homme ne supporte plus de voir plonger son club de cœur. Las de côtoyer ou d’apporter discrètement son soutien financier aux dirigeants, Dosso veut prendre le volant et sortir le club de la boue. « Je suis reconnaissant au président Alexis Vagba. C’est lui qui m’a fait appel pour que je puisse apprendre auprès de lui. J’aide le club comme je peux. Mais je peux faire plus et je veux faire plus, et je crois que le moment est venu de monter au créneau afin d’apporter ma touche », ajoute-t-il.

L’année dernière, alors que le président Vagba avait été suspendu par la Fédération ivoirienne de football (Fif) pour avoir fait jouer des joueurs d'un centre de formation de Yamoussoukro à la place de l’équipe de l’Africa Sports contre la Soa, c’est Aboubacar Dosso qui avait été choisi pour assurer l’intérim. On se souvient également qu’il a offert un car au club pour, dit-il, « mettre fin aux souffrances des joueurs. »

Directeur de société et actuellement vice-président chargé de l’administration et de l’organisation, Aboubacar Dosso ne veut plus agir dans le secret. Il a à cœur de faire revivre les grands moments du club, notamment l’ère Simplice De Messe Zinsou. Une période où les Aiglons, toutes disciplines sportives confondues, faisaient feu de tout bois. « J’habitais Treichville (Arras) et je passais mes journées avec l’ancien basketteur de l’Africa, Lath Georges. Le club raflait tout sur son passage. Je rêve de revivre cette époque. C’était impressionnant. Zinsou avait une telle puissance financière. Il me faisait rêver... », se souvient-il.

Si cette candidature venait à se concrétiser au moment opportun, Aboubacar Dosso serait alors face à un autre vice-président du club, Antoine Bahi, chargé de la section football. Et pourquoi pas le grand mentor, Alexis Vagba, qui n’a pas encore dit son dernier mot. L’assemblée générale élective devrait se tenir à la fin de la saison.


Le 24/03/20 à 08:02
modifié 24/03/20 à 08:02

LES + POPULAIRES

Crise sanitaire: Crise sanitaire: Voici la différence entre le Rhume, la Grippe et le Coronavirus Coronavirus/Couvre-feu : Trois corps enlevés et 16 personnes interpellées dans la nuit de samedi à Dimanche Crise sanitaire : Voici les numéros utiles pendant le couvre-feu et suspiscion de symptômes…