Planification familiale et santé sexuelle chez les jeunes : Des établissements scolaires et sanitaires de Yopougon et d’Attécoubé équipés.

Beugré Mambé remettant un échantillon du matériel à Mme Awa Diabagaté. (DR)
Beugré Mambé remettant un échantillon du matériel à Mme Awa Diabagaté. (DR)
Beugré Mambé remettant un échantillon du matériel à Mme Awa Diabagaté. (DR)

Planification familiale et santé sexuelle chez les jeunes : Des établissements scolaires et sanitaires de Yopougon et d’Attécoubé équipés.

Le 19/03/20 à 19:40
modifié 19/03/20 à 19:40
Vingt-six établissements scolaires et dix-huit formations sanitaires des communes de Yopougon et d’Attécoubé, structures pilotes du projet de « Renforcement de la planification familiale (Pf) et de la santé sexuelle et reproductive (Ssr) des jeunes », ont reçu, hier, du matériel didactique et sanitaire d’une valeur globale de 15 945 900 F cfa.

L’équipement a été offert par le district autonome d’Abidjan grâce à un appui financier de la Ville de Paris, de la fondation Bill et Melinda Gates et de l’Association internationale des maires francophones (Aimf). Le gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, a indiqué que ce don est destiné, d’une part à renforcer les plateaux techniques des centres de santé des communes et des infirmeries des établissements scolaires bénéficiaires, et d’autre part à améliorer les performances pédagogiques des enseignants et la qualité des cours dispensés.

« Au titre de l’appui aux formations sanitaires, ce sont des matériels médicaux d’une valeur de 12 031 100 F cfa qui sont offerts. Ils sont composés, entre autres, de médicaments, d’aspirateurs de mucosité, de tests de grossesse, de pèse-personne, de kits d’accouchement, de tensiomètres électroniques, de spéculums, de seringues, de stéthoscopes et de bavettes de protection », a énuméré le ministre-gouverneur. Il a ajouté que l’équipement didactique a, quant à lui, coûté 3 914 800 F cfa. Cette initiative, a poursuivi Beugré Mambé, témoigne de l’intérêt que portent le gouvernement ivoirien et ses partenaires à la lutte contre les grossesses en milieu scolaire.

Revenant sur l’actualité dominée par la lutte contre la maladie à coronavirus, le secrétaire général de l’Aimf a exhorté les Ivoiriens à respecter rigoureusement les consignes et les mesures de restriction imposées par le gouvernement. Il a d’ailleurs, à cet effet, joint des lots de gels hydro alcooliques, de gants et de cache-nez au don initial.

Tour à tour, Maurice Wacoubo Azié, représentant du directeur régional de l’éducation Abidjan 3, Mme Awa Diabagaté, représentante du directeur départemental du district sanitaire d’Adjamé Plateau Attécoubé, ont salué l’action des donateurs. Ils ont fait savoir que l’équipement contribuera grandement à l’amélioration de l’enseignement et de la santé dans les établissements cibles.


Le 19/03/20 à 19:40
modifié 19/03/20 à 19:40

LES + POPULAIRES

Droit à l’éducation inclusive et maintien des jeunes filles à l’école: Des résultats encourageants Équipement des centres de santé communautaires: Un échographe et un fauteuil dentaire ultra modernes pour Akouédo et Blockhauss Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles